Les glorieuses grenades rouges et leur sœur du Moyen-Orient, les pulpeuses dattes au goût de caramel, sont délicieuses, de plus en plus à la mode, et surtout saines pour la santé. Il s’avère que, lorsqu’elles sont consommées ensemble, elles deviennent une combinaison gagnante dans la guerre contre les maladies cardiaques. Juste un demi-verre de jus de grenade par jour accompagné d’une poignée de dattes suffit !

Une équipe de chercheurs du Technion- Israel Institute of Technology, dirigée par le professeur Michael Aviram de la Faculté de Médecine Rappaport et du Centre Médical Rambam, a découvert que la combinaison de jus de grenade et de dattes, avec leurs noyaux, offrait une protection maximale contre l’athérosclérose (accumulation de plaques ou durcissement des artères), qui peut provoquer une crise cardiaque ou un AVC. Les résultats ont été publiés dans le numéro le plus récent (26 Mars 2015) de « Food & Function », une revue de la Royal Society of Chemistry.

Un certain nombre de facteurs de risque sont impliqués dans le développement de l’athérosclérose, notamment l’oxydation du cholestérol, qui conduit à l’accumulation de lipides dans la paroi artérielle. Les antioxydants naturels peuvent ralentir le processus d’oxydation dans le corps, et permettre ainsi de réduire le risque de crise cardiaque. Pendant ces 25 dernières années, le professeur Aviram et son équipe de recherche ont travaillé à isoler et étudier ces antioxydants, afin de garder l’accumulation de plaque sous control.

Concernant leur étude la plus récente, l’équipe était au courant des avantages individuels qu’offraient les grenades et les dattes. Le jus de grenade, riche en antioxydants polyphénoliques (dérivés des plantes), a démontré qu’il réduisait significativement le stress oxydatif. Les dattes, qui sont des sources riches en antioxydants piégeur de radicaux phénoliques, inhibent également l’oxydation de LDL (le soi-disant «mauvais cholestérol») et stimulent l’élimination du cholestérol des cellules artérielles chargées en lipides. Le professeur Aviram avait un pressentiment : puisque les dattes et le jus de grenade étaient composés d’antioxydants phénoliques différents, la combinaison pouvait donc s’avérer plus bénéfique que les deux pris séparément.

Dans un essai effectué sur des cellules artérielles en culture, ainsi que chez des souris présentant de l’athérosclérose, l’équipe du Technion a constaté que la triple combinaison de jus de grenade, dattes et noyaux de dattes a effectivement offert une protection maximale contre le développement de l’athérosclérose, car la combinaison réduisait le stress oxydatif dans la paroi artérielle de 33% et diminuait la teneur en cholestérol artérielle de 28%.

Les chercheurs concluent que les personnes à risque élevé de maladies cardiovasculaires, mais aussi les personnes en bonne santé, pourraient bénéficier à consommer une combinaison d’un demi-verre de jus de grenade (4 onces), avec trois dattes. Idéalement, les noyaux doivent être broyés en pâte et consommés ainsi, mais même sans les noyaux, la combinaison est plus efficace que chaque fruit seul.

Source : ats.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.