Une roquette, tirée depuis Gaza, est tombée mardi soir, sur un terrain vague, à Ashdod, selon l’organisation chargée de l’aide médicale urgente, Hatzalah. La sirène a également retentit dans le village de Lachish.

Tsahal a confirmé que cinq roquettes ont été tirées depuis Gaza. Le groupe terroriste du Jihad islamique est à l’origine de ces tirs, selon le site d’informations Walla, qui cite une source présente à Gaza.

Des témoins dans la ville de Gaza ont indiqué qu’ils avaient entendu une forte explosion qui avait secoué la partie ouest de la ville de Gaza, ajoutant que l’explosion était due au fait qu’une roquette tirée depuis Gaza vers Israël était retombée sur la partie ouest de Gaza. La police a déclaré qu’il n’y avait aucun rapport de blessures ou de dommages subis lors de l’attaque.

Des responsables à Gaza ont confirmé que l’explosion était bien la conséquence d’une roquette qui avait échoué à atteindre Israël, et des sources médicales ont précisé qu’il n’avait pas été fait état de blessés.

Les médias israéliens ont également rapporté que l’armée israélienne avait déclaré l’état d’urgence après que quatre roquettes ont été tirées depuis Gaza et ont touché Israël, sans faire de dégâts ni de blessés.

C’est la première fois qu’une roquette effectue une trajectoire aussi longue depuis le cessez-le-feu conclu après un conflit d’une cinquantaine de jours entre des activistes basés dans l’enclave palestinienne et l’armée israélienne. Selon des médias israéliens, des conflits internes au sein du mouvement du Djihad islamique a pu provoquer le tir de la roquette sans l’autorisation du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

La municipalité d’Ashdod municipalité a décidé de ne pas ouvrir demain les établissements d’enseignement de la ville qui ne sont pas protégés par un miklat après la mise à feu d’une fusée Grad vers le sud plus tôt dans la soirée. L’ouverture du marché sera décidée demain dans la matinée.

(Fournir Zuri)
http://www.ynetnews.com/

Laisser un commentaire