שְׁלַח-לְךָ

Chela’h Lekha

 Nombres 13:1-15:fin : Les explorateurs ; rappel des sacrifices, port des tsitsit

Haphtara: Josué 2 : les deux espions

       Et l’Eternel parla à Moshé, disant, Envoie pour toi, chela’h lekha, שְׁלַח-לְךָ  des hommes, et ils reconnaîtront le pays de Canaan que je donne aux fils d’Israël ; vous enverrez un homme pour chaque tribu de ses pères, tous des princes parmi eux. Nombres 13:1 (13–2)

Les voilà sur le point d’entrer en Terre Promise. Moshé envoie douze hommes pour partir espionner la terre de Canaan. Bien qu’il soit communément fait référence à ces douze envoyés en tant qu’espions, nous allons voir qu’en fait leur exploration n’était pas faite dans un but militaire mais plutôt dans un but spirituel: celui d’aller sonder les profondeurs du Pays promis.

Si nous comparons cette portion de la Thora avec la Haphtara qui lui est reliée (Josué 2), où il est également fait référence à l’envoi d’espions, nous voyons une différence entre ces deux missions.

Les espions de Moshé étaient au nombre de douze, tous nommés expressément, envoyés à la vue de tout le peuple. Ceux de Josué n’étaient que deux, et leurs noms ne nous sont pas connus, ils étaient envoyés secrètement. (Josué 2:1)

Les douze espions revinrent en portant des fruits énormes, ce qui n’est pas forcément une façon discrète de circuler, et ils rendirent leur rapport devant le peuple tout entier, alors que ceux de Josué firent leur rapport discrètement à Josué uniquement. (Josué 2:23)

Les deux espions de Josué étaient de vrais espions, envoyés pour observer les points faibles des ennemis dans le but d’attaquer le pays pour le conquérir. Les douze envoyés de Moshé avaient une mission différente : celle de sonder, latour en hébreu, véyatourou וְיָתֻרוּ le pays et de voir si il était digne d’être conquis.
Et l’Eternel parla à Moshé, disant, Envoie pour toi, chelah’ lekha, שְׁלַח-לְךָ  des hommes, et ils reconnaîtront,  véyatourou וְיָתֻרוּ le pays de Canaan que je donne aux fils d’Israël ; vous enverrez un homme pour chaque tribu de ses pères, tous des princes parmi eux. Nombres 13:1 (13–2)

Ce mot signifie aussi observer, chercher, partir en reconnaissance, examiner, suivre, montrer la bonne voie.

L’exploration des douze hommes portait sur la nature du pays et de ses habitants (Nombres 13:17-20) ; il fallait déterminer s’il était bon ou mauvais, si son sol était fertile, s’il possédait des arbres,  si son peuple était fort et si les villes étaient fortifiées ou pas.

Pourquoi les espions se posaient-ils ces questions ? Le pays que leur avait promis l’Eternel n’était-il pas assez bon ?

En effet, le titre même de la Paracha nous révèle l’état de cœur du peuple : Chela’h lekha, שְׁלַח-לְךָ : littéralement envoie pour toi-même.

Ces mots trouvèrent leur écho dans le cœur de Moshé lui rappelant les mots que D.ieu avait donnés à Avraham des siècles auparavant alors qu’il s’apprêtait à quitter sa patrie pour partir vers la Terre Promise :

Et l’Eternel avait dit à Avram, Va–t’en de ton pays, lekh lekha לֶךְ-לְךָ et de ta parenté, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Genèse 12:1

Avraham était aussi parti « chercher pour lui-même » ce pays de la Promesse, mais à la différence des espions, Avraham crut et par sa foi, devint source de bénédictions pour toutes les familles de la terre.

En route pour une mission prophétique, il avait été appelé par D.ieu pour faire connaître Son Nom dans un monde profondément païen et occulte. Son rôle était de poser les bases de la nation juive.

Avraham avait réussi sa mission et avait contemplé de loin la cité parfaite, Jérusalem. Mais les explorateurs, envoyés pour une sainte mission, faillirent à leur tâche, et entraînèrent le peuple dans une errance de 40 années.

Le mot hébreu pour espion est meragel, מרגל. Le mot saint, kadoch קדוש a une valeur numérique de 410. La façon la plus simple d’écrire 410 en lettres hébreu est d’utiliser le tav ת (400) et le youd י (10). Quand on ajoute les lettres tav et youd au mot meragel, espion, on obtient un nouveau mot : margalit מרגלית. Ce mot signifie : perle.

Ces « espions », les représentants des Tribus d’Israël, devaient être semblables à des perles parties à la recherche d’une autre perle : celle du Royaume de D.ieu. Mais, ayant refusé la mission, ils furent entraînés par leur péché d’incrédulité. Ils souillèrent la Terre promise par l’exagération et la médisance qu’ils proférèrent à son encontre :

« C’est une terre où coulent le lait et le miel MAIS c’est une terre qui dévore ses habitants » :

Et ils décrièrent devant les fils d’Israël le pays qu’ils avaient reconnu, disant, Le pays par lequel nous avons passé pour le reconnaître est un pays qui dévore ses habitants, et tout le peuple que nous y avons vu est de haute stature. Nombres 13:32  (13–33)

Et pourquoi l’Eternel nous fait–il venir dans ce pays, pour y tomber par l’épée, pour que nos femmes et nos petits enfants deviennent une proie ? Ne serait–il pas bon pour nous de retourner en Egypte ? Et ils se dirent l’un à l’autre, Etablissons un chef, et retournons en Egypte.

Nombres 14:3-4

Le peuple rejeta en bloc sa vocation ce jour-là, et la rébellion éclata dans le camp. Ils furent condamnés à errer 40 ans, une année pour chaque jour de rébellion.

La tradition juive donne pour date de ce mauvais rapport, le 9 du mois de Av, Ticha Bé’av 1312.

Ce jour restera un jour de deuil pour le peuple juif dans son histoire et de nombreux évènements se produiront ce même jour, rappelant au peuple juif la terrible conséquence de leur refus à rentrer dans l’héritage promis afin de glorifier Son Nom.

Le 9 Av :

–         Nabuchodonosor détruisit le premier Temple, des milliers de juifs furent massacrés et les autres exilés (586 av).

–         Titus, l’empereur romain, détruisit le second Temple. Deux millions de juifs furent massacrés et un million exilés (70 av).

–         L’empereur romain Hadrien écrasa la révolte de Bar Kochba et la ville de Bétar fut prise, des milliers de juifs furent massacrés (135 après).

–         Le général romain Turnus rasa le Temple et ses environs et rebaptisa Jérusalem Aelia Capitolina, les juifs y furent interdis d’accès.

–         La première croisade fut déclarée par le pape Urbain II. Des dizaines de communautés juives furent décimées.

–         Suite à l’inquisition espagnole, les juifs furent expulsés le 9 Av 1492. Christophe Colomb, probablement juif, prit la mer pour le Nouveau Monde en ce jour.

–         La première Guerre mondiale éclata le 9 Av, suite à la déclaration de guerre de la Russie à l’Allemagne, posant les bases de la seconde Guerre mondiale et de la Shoah résultant au massacre de plusieurs millions de juifs.

–         La déportation des juifs du ghetto de Varsovie débuta aussi un 9 Av.

Triste constat de l’incrédulité du peuple…

D.ieu avait préparé un lieu de repos pour Son peuple, et nous retrouvons ce concept dans la Paracha de la semaine dernière :

Et ils partirent de la montagne de l’Eternel, le chemin de trois jours ; et l’arche de l’alliance de l’Eternel alla devant eux, le chemin de trois jours, pour leur chercher, latour  לָתוּר un lieu de repos. Nombres 10:33

Nous retrouvons le mot latour du début de notre Paracha, D.ieu avait prévu de mener Son peuple vers Son repos. Mais le temps n’était pas encore venu et ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité qui les mena à la médisance, au mensonge devant la réalité des géants, et à la rébellion.

Car tous ces hommes qui ont vu ma gloire, et mes signes, que j’ai faits en Egypte et dans le désert, et qui m’ont tenté ces dix fois, et qui n’ont pas écouté ma voix ; s’ils voient le pays que j’avais promis par serment à leurs pères ! Aucun de ceux qui m’ont méprisé ne le verra.

Nombres 14:22-23

Le chapitre 15 nous parle des péchés commis par erreur et des sacrifices à apporter. Un seul péché n’était pas pardonné, c’était celui commis avec la volonté délibérée de profaner le Nom de D.ieu, de se détourner volontairement de Lui :

Mais l’âme qui aura péché par fierté, la main levée contre D.ieu, tant l’Israélite de naissance que l’étranger, elle a outragé l’Eternel, cette âme sera retranchée du milieu de son peuple, car elle a méprisé la parole de l’Eternel, et elle a enfreint son commandement, cette âme sera certainement retranchée ; son iniquité est sur elle.  Et comme les fils d’Israël étaient au désert, ils trouvèrent un homme qui ramassait du bois le jour du sabbat. Nombres 15:30-32

Et toute l’assemblée le mena hors du camp, et ils le lapidèrent avec des pierres, et il mourut, comme l’Eternel l’avait commandé à Moshé.

Nombres 15:36

Enfin, le chapitre se termine par le commandement de surveiller nos yeux et nos cœurs par le port des tsitsit :

Parle aux fils d’Israël, et dis–leur qu’ils se fassent, en leurs générations, une houppe aux coins de leurs vêtements, et qu’ils mettent à la houppe du coin un cordon de bleu.  Et elle sera pour vous une houppe, tsitsit צִיצִת ; et vous la verrez, et il vous souviendra de tous les commandements de l’Eternel, afin que vous les fassiez, et que vous ne recherchiez, vélo tatourou וְלֹא-תָתוּרוּ  pas les pensées de votre cœur, ni les désirs de vos yeux, après lesquels vous vous prostituez ; afin que vous vous souveniez de tous mes commandements, et que vous les fassiez, et que vous soyez saints, consacrés à votre Dieu.  Moi, je suis l’Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d’Egypte pour être votre Dieu. Moi, je suis l’Éternel, votre Dieu. Nombres 15:38-41

De nouveau, le mot du début de notre Paracha est repris, le verbe latour, explorer, suivre…et cette fois HaShem nous met en garde de ne pas nous tromper de cible dans notre recherche. Il est question de chercher le Royaume d’En-Haut. Nous devons garder notre cœur, de qui sont les issues, les résultats de notre vie :

Garde ton cœur plus que tout ce que l’on garde, car de lui sont les issues de la vie. Proverbes 4:23

Afin de pouvoir vivre pleinement  en Terre Promise, explorer tous ses trésors, manger de ses fruits succulents et jouir de Son repos, Il nous a donné la clé : la Thora :

Mon fils, n’oublie pas Ma Thora, et que ton cœur garde mes commandements, mitsvotaï. Proverbes 3:1

 Orah Sofer, Guide touristique licenciée 

Guide certifiée à Ir David et à l’Institut du Temple

 (972) 054-207313

www.visiterisrael.com

 

 

Laisser un commentaire