Les « Accords d’Oslo » ont été négociés secrètement avec la partie israélienne par l’actuel Président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmud Abbas. Signés également par celui-ci le 13 septembre 1993 sur la pelouse de la Maison blanche.

Ces accords reconnaissant à « l’État d’Israël le droit d’exister et de vivre en paix et en sécurité », c’est dire combien il est logique de le croire en accord avec cette idée !

Cependant, si cela est effectivement écrit et proclamé haut et fort, chacun s’interrogera sur l’insistance du Premier Ministre Benjamin Netanyahou quant à une reconnaissance de cet état comme étant la « nation du peuple juif » ?

Y aurait-il tromperie dans la ‘’reconnaissance palestinienne’’ ?

Oslo-300911

La France, sous la houlette du Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, s’impatiente de déposer une énième résolution sur le conflit. Ce projet a pour base les « frontières de 1967 » avec des échanges territoriaux agréés par les deux parties, Jérusalemcomme capitale pour les deux États, un calendrier pour les négociations finales et la convocation d’une conférence internationale.

Sans oublier une formulation discernant le caractère juif de l’État d’Israël. Ce qui déplaît fortement à Mahmud Abbas !

« Si la France insiste sur la reconnaissance du caractère juif de l’État d’Israël nous ne soutiendrons pas son projet de résolution à l’ONU » a-t-il clamé lors d’une réunion du Conseil révolutionnaire du Fatah.

Chacun se questionnera sur ce rejet si l’on se réfère à ce qu’il a signé en 1993 ?

Résumons ! Selon l’Olp, l’Etat d’Israël a donc le droit ‘’d’exister, de vivre en paix et en sécurité’’ mais pas celui d’avoir un ‘’caractère juif’’ ! Le peuple y demeurant n’aurait donc pas l’avantage de tous les autres peuples, à savoir celui de déterminer librement les particularités de son pays ainsi que de les voir reconnaître par la planète.

Une spécificité pourtant concédée par la résolution 181 de l’Onu, celle que le monde musulman n’a toujours pas acceptée à ce jour !

Le refus ‘’palestinien’’ est si intense que Mahmud Abbas est prêt à renoncer à l’état de « Palestine » de ses rêves offert, sur un plateau, par la France ! Dénier à l’Etat d’Israël le droit à son caractère juif, et donc d’être admise comme étant la nation légitime du peuple juif, prime sur tout le reste.

Chacun se demandera alors, quel Etat d’Israël fut identifié par les « Accords d’Oslo » ? Quel peuple a, en conséquence, le droit d’y vivre librement et selon ses coutumes ? Selon les réactions des dirigeants de l’AP, le monde musulman et les soutiens politiques occidentaux de cette cause, certainement pas le peuple juif !

D’où la saine exigence de Benjamin Netanyahou quant à une reconnaissance ‘’palestinienne’’ officielle de l’Etat d’Israël commenation du peuple juif !

Condition de base pour un dénouement heureux du conflit mais que nul ne voit se concrétiser d’ici peu !

Sauf la France, bien sûr, avec sa résolution onusienne ‘’miracle’’ !
Victor Perez
http://victor-perez.blogspot.co.il/

Laisser un commentaire