MAIRIE D’ASHDOD     28/6/2015
Bureau du porte-parole
Departement des relations publiques
Référence : 10175 

Des déchets de chantier dans une benne à ordures

Un homme surpris en train de jeter des déchets de chantier dans une benne à ordures municipale a été tenu de les transférer vers un emplacement autorisé. Le chef d’entreprise a été sanctionné et a garanti l’évacuation immédiate des déchets, et l’obtention d’une autorisation légale d’élimination de déchets.

L’unité d’application des lois environnementales continue de faire appliquer la loi dans la zone industrielle, et doit cette fois ci s’occuper d’une affaire concernant des déchets de chantier. 

Les membres de l’unité d’application des lois environnementales de la municipalité d’Ashdod continuent leurs actions, et ce en adoptant une politique de tolérance-zéro face aux individus méprisant la loi et les valeurs environnementales. Aujourd’hui, lors d’une patrouille de routine dans la rue HaOferet située dans la zone industrielle, les inspecteurs de l’unité ont aperçu un homme jeter des débris de marbre (déchets de chantier) dans une benne à ordures municipale. Les inspecteurs Yaron Zohar et Ohad Levi ont alors approché l’individu afin de l’interroger, après quoi ils ont appris qu’il travaille en tant qu’ouvrier dans un commerce de la région, et qu’il jette des débris de marbre dans les bennes à ordures municipales. L’ouvrier a été tenu d’évacuer immédiatement tout les débris de marbre jetés dans la benne à ordures, après que les inspecteurs aient inscrit cet incident et lui aient ordonné de transférer ces déchets vers un emplacement autorisé et de présenter une autorisation adéquate.

dechets

Les inspecteurs ont ensuite, avec l’ouvrier, effectué une visite au commerce concerné et ont interrogé le chef d’entreprise par téléphone, qui a affirmé que l’individu en question a agi de la sorte car c’est un nouvel employé qui n’a pas encore reçu de formation concernant la gestion des déchets. Les inspecteurs ont expliqué au chef d’entreprise que l’élimination des déchets de chantier dans des bennes à ordures municipales, comme des débris de marbre ou tout autre déchet industriel, constitue une infraction à la loi. Ils lui ont rappelé que ces déchets doivent être jetés uniquement dans des emplacements autorisés à accueillir ce type de déchets.
unnamedCe rappel à la loi s’est joint à une amende de 730 NIS. Les inspecteurs ont aussi fait savoir au chef d’entreprise qu’ils continueront de surveiller le comportement du commerce et s’assureront que l’ouvrier effectue l’évacuation des déchets vers un emplacement autorisé. « Seule une autorisation légale d’élimination des déchets dans un emplacement autorisé confirmera que vous avez fait le nécessaire », ont-ils déclaré.

Le Directeur de l’unité d’application des lois environnementales, Mr Ohad Moyal, a salué les inspecteurs pour leur vigilance et leur traitement déterminé des infractions. « Nous avons intensifié nos actions d’application de la loi afin de lutter contre ceux qui méprisent la loi et les résidents » a-t-il déclaré, tout en expliquant que les inspecteurs de l’unité sont instruits à agir de façon déterminée contre les délinquants environnementaux, en concluant :  « Nous nous expliquons et dialoguons avec les individus concernés, mais cela n’exempte en aucun cas les délinquants de punition. Celui qui enfreint la loi est totalement responsable de ses actes ». 

Cordialement,
Edi Ben Hamo
Porte-parole de la municipalité

 

Laisser un commentaire