atomic falafel
Cette comédie raconte avec humour les peurs et les tensions qui existent entre Israël et l’Iran à propos du nucléaire.
Le film sort le 10 septembre en Israël, fait beaucoup parler de lui grâce à une mystérieuse affiche géante annonçant l’ouverture d’une ambassade d’Iran à Tel-Aviv.

Atomic-falafel1

«L’ambassade d’Iran en Israël va bientôt ouvrir ici», assure une affiche géante au centre de Tel-Aviv, ornée de deux drapeaux, israélien et iranien. Annonce de l’ouverture d’un restaurant avec des spécialités iraniennes? Appel d’associations en faveur d’un dialogue avec la République islamique? Projet artistique? Sur les réseaux sociaux, les internautes ont multiplié les hypothèses…
C’est finalement un coup de génie publicitaire pour promouvoir le long métrage du réalisateur israélien Dror Shaul (Sweet Mud, 2006).

Atomic Falafel raconte la rencontre virtuelle de deux jeunes filles, une Iranienne et une Israélienne qui dévoilent les plus précieux secrets de leurs pays sur Facebook tout en essayant d’éviter une crise nucléaire.

http://www.judaicine.fr/

Laisser un commentaire