A l occasion de Rosh Hashana une sélection exhaustive a été faite parmi les personnes les plus influentes de la ville , par rapport a leur image et a celle que s’en font les  habitants

ilan ben adi

 

 

 

 


Ilan Ben-Adi, Premier Adjoint de la municipalité d’Ashdod

Il est a un poste clé et intervient pour faire avancer la ville de manière significative
Le maire lui faire confiance  a 100% sur tous les sujets petits et grands qu’il veut promouvoir.

Ben Adi est vu comme un bulldozer, il dirige d’une main de fer la municipalité et a une grande influence sur les projets municipaux.
Lorsqu il a une mission a mener a bien, il n’hésite pas a faire plier tout ce qui se trouve sur son chemin. Il n’y a que le résultat qui compte !

La combinaison de tout ce qui le caractérise en fait l’homme le plus influent dans la ville d’Ashdod.

yehiel Lasri

 

 

 

 

 

Yehiel Lasry,  Maire d’Ashdod :

Naturellement, le maire est le personnage le plus influent dans nos vies. Le maire est le deuxième seulement parce qu’il délègue beaucoup aux directeurs de services qui opèrent souvent indépendamment.
Beaucoup de ses activités sont menées avec prudence et certains diraient excessivement,  au point de donner un sens qu’il n’est pas (comme a l’ONU).
Là où il y a le moindre souci,  il opte toujours pour la solution la plus réfléchie. Il évitera de faire parler de lui et il ne fera pas de déclarations controversées, même dans les petites réunions.

Il reste réservé lors des commission d’urbanisme ou lors de discussions sur les questions liées à celles de ses collaborateurs, même si la loi le permet.

Mais ne vous méprenez pas, le maire a une influence sur chaque question – directement ou indirectement. Les personnes qui lui sont très proches ne sont pas forcement les plus fidèles, alors que certaines en dehors de ce cercle lui prouvent le contraire.

C’est un homme agréable, très intelligent, compétent dans les détails grâce à une mémoire exceptionnelle. Il est courtois mais a une apparence souvent froide et sans émotion.  Son influence dans la ville pèche par un manque d’implication frontale.

dina bar ulpan

 

 

 

 

 

 

Dina Bar Ulpan, chef de cabinet du Maire :

Elle a éte très proche de Tsvi Zilker l’ancien maire. Elle a réussi à acquérir la confiance du maire actuel, Yehiel Lasry et une porte les sépare de leur bureau respectif.

Elle sait avoir selon les situations une attitude compréhensive ou combattante … Elle sait où elle veut aller. C’est est une dame très intelligente et expérimentée. Elle maîtrise les méandres  politiques et connait la façon de les gérer.

Sa faille serait d’être trop orientée à tout ce qui touche à la municipalité et a ses mécanismes- le monde ne tourne pas qu’autour de la mairie.

En conclusion, ses compétences font d’elle une des figures les plus influentes de l’année a Ashdod.

yehiel abbou

 

 

 

 

Yehiel Abu entrepreneur / développeur:

Il a construit des milliers d’habitations résidentielles et commerciales a Ashdod, un premier hôtel aussi (Ouest) extrêmement réussi.

Abou est devenu l’une des personnes les plus influentes de  la ville d’Ashdod car il y possède les plus grandes réserves de terres  (après l’Administration foncière israélienne). On peut dire que presque aucune terre privée n’appartient pas au  groupe KBA.

Abu prévoit un énorme complexe sur 133 dunam compose d’industries High-tech et biotech, à proximité de la gare et de l’hôpital à Ashdod. Si le projet voit le jour, ce sera une vraie révolution qui va changer le visage de l’emploi dans la ville d’Ashdod en créant des milliers de postes a pourvoir.

Il a un projet de construction de milliers de logements aussi si des terrains situes dans le 17 eme quartier de la ville se libèrent.

Les bonnes relations qu’il entretient avec la municipalité sont un euphémisme, on l’a souvent entendu se plaindre que si la municipalité ne le  »dérangeait » pas, il y a longtemps qu’il aurait pu remédier a l’énorme problème de l’emploi et avoir d’autres initiatives telles que des milliers d’unités d’habitations pour les jeunes couples à des prix les plus fous.

Par contre le handicap d’Abu est la diplomatie. En fait, il est tout le contraire du maire.

gabi knafo

 

 

 

 

Avocat Gaby Knafo Adjoint au Maire :

Il détient des fonctions très importantes à Ashdod – il est adjoint au maire, président de la coalition, en charge de l’ingénierie et président du Comité de l’urbanisme, président de la société des eaux Youvalim et c’est un politicien chevronné qui maîtrise bien son sujet.

Knafo est à l’opposé du maire Lasry. Il sait parler fort et dire ce qu il pense mais dans l’ensemble il  joue le jeu sans y prendre part directement .
Il connait les enjeux présents et comment livrer bataille selon les priorités sans en garder rancune. Il sait prendre soin de ceux qui lui sont fidèles et filtrer le reste.

helen gelber

 

 

 

 


Helen Gelber :

Conseillère municipale Helen Gelber est une combattante de l’opposition dans tous les sens du terme. Elle est obstinée et très rapide quand elle tient un sujet qu’elle ne lâchera d’ailleurs pas jusqu’au bout, sans tenir compte du maire et de son parti.

Elle sait « activer » le procureur général, et le contrôleur de l’Etat pour éviter des erreurs  ou des actes contraires à la loi au bon fonctionnement de l’administration.

Elle est consciente de l’impact quelle a sur les fonctionnaires de la municipalité et de nombreuses décisions sont prises avec prudence, par peur de ses représailles. Gelber sait quoi faire pour obtenir des informations et fait  son travail du mieux que l’on s y attend a l’opposition.

tsahi abbou

 

 

 


Le Procureur Tsahi Abou, président d’Ashdod :

L’influence de Tsahi Abou est bien plus importante qu’on ne le pense.

La combinaison de l’homme d’affaires tres riche et le conseiller lui permet d’être malléable et indépendant comme aucune autre personnalité publique.

Il a une grande capacité a faire des connexions au conseil de la ville et a booster de façon significative certains sujets grâce au nombre de sièges acquis lors des élections. Une fois qu’il décide de partir en mission, cela devient une opération militaire, comme lorsqu’il a pris la décision de soutenir Moshe Kahlon, ministre des Finances a présent.

moti malka

 

 

 

Moti Malka : Prix ​​d’Israël de la Culture,
Grace a lui Ashdod est devenue une ville reconnue pour sa culture.
Lorsqu’il a été nommé chef a la direction du Mishkan, le palais des arts et de la scène, il est parti de zéro.
Le développement marketing du Mishkan a été un succès, au-delà de toutes attentes.

Moti Malka a été hyper actif passant d’un défi a l’autre, mettant la barre toujours plus haut en proposant des Festivals internationaux prestigieux comme le Festival de la Méditerranée, Tor zahav, le festival du film, le festival de souccot, et bien plus encore.

Malka a été choisi comme l’une des personnes les plus influentes de la ville pour les changements fondamentaux qu’il a opéré dans le domaine culturel d’Ashdod.

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, il était un proche collaborateur du maire. Le chemin qu’il a parcouru et le succès évident qu’il connait lui ont valu beaucoup de convoitises jusqu’à vouloir l’exclure de son poste et l’éloigner de la mairie. Cela n’a pas fonctionné, mais ça n’était pas loin d’être réalisé.
Toute la valorisation de la culture dans la ville, il l’attribue au maire.

david dvach

 

 

 

David Dvach :
directeur du moked municipal, est l’une des personnes les plus populaires et talentueuses de la mairie.

Pour des raisons évidentes, il ne se trouve pas dans les positions les plus hauts de la ville …  il est précisément un homme très intéressant tout autant que le service qu’il dirige en faisant du 106, le centre d’appels municipal le service qui fonctionne comme une entreprise de high-tech de pointe.

Contrairement à un fonctionnaire municipal, il pousse sans cesse le système a l’excellence,  de part ses mises a jour et sa rapidité de fonctionnement

David Dvash responsable du  »Moked voit » contrôle grâce a tout un système de cameras ce qui se passe dans les rues de la ville, les bâtiments publics, les parcs et les sites protégés,  et enregistre tous les événements du début jusqu’à la fin.

Un travail d’équipe a prouvé son efficacité dans la capture contrevenants, d’actes d’intimidation ou même de violence contre la population pacifique, de suspects arrêtés. Merci aux caméras, dont l’enregistrement est utilisé comme preuve légale impliquant les  malfrats.

Unique dans son domaine, il est aussi le médiateur de la ville et le chef de la liberté d’information. Nous avons la chance de bénéficier de ses compétences et de sa motivation incroyable.

iris naftali

 

 

 

Iris Naftali:
Responsable des employés de la Ville d’Ashdod et de la gestion des événements.

Elle sait allier une fidélité aveugle a la mairie tout en entretenant de bonnes relations avec des centaines d’employés municipaux. Sa qualité : elle fait abstraction de ses intérêts personnels / économiques.

Ses pouvoirs et sa capacité de manœuvre dans les domaines dont elle a la charge sont très grands. Elle évite tout ce qui peut attirer des ennuis  et encourage même ceux qui ne lui sont pas favorables .

Pour être élue à la majorité par les employés en dépit de la relation très spéciale qu’elle entretient avec la direction, ce n’est pas simple.

Elle pourra arriver a beaucoup de choses par sa personnalité mais non par la force.

Source http://www.ashdodnet.com/AshdodNet

Laisser un commentaire