Après l’attaque du Sud vendredi dans la nuit (18/09) l’armée israélienne a attaqué Gaza
L’Armée de l’Air a attaqué le matin trois objectifs à Gaza en réponse aux tirs de roquettes sur Sderot et Ashkelon; Sderot a été endommagée et plusieurs résidents ont été traités pour choc, alors que la fusée à Ashkelon a été interceptée par le système Dome de Fer

A Sderot une roquette a explosé à proximité d’un quartier résidentiel et causé des dommages matériels et des traumatismes, a Ashkelon trois roquettes Grad ont été tirées, mais une seule est entrée en territoire israélien – et a été interceptée par le système Dome de Fer.  Le mouvement d’Omar Hadid, une branche de Daesh à Gaza, a revendiqué la responsabilité de l’attaque.

roquette terrain

Deux heures plus tôt, autour de 20:40, l’alarme a retenti à Sdérot, après qu’une roquette est été tirée depuis la bande de Gaza. La roquette a atterri dans une zone ouverte adjacente à un quartier résidentiel de Sderot, mais aucune victime n’a été signalée.

Des dommages mineurs ont été causés a un bus stationne à la suite d’éclats d’obus. Des équipes du MDA sont intervenues sur plusieurs personnes souffrant d’anxiété, et de la détonation par rapport a la proximité avec les habitations dont  une  femme de 40 ans qui a été hospitalisée au Barzilai Médical Center à Ashkelon.

roquette sur bus
Elle souffre de douleurs à la poitrine et de bourdonnements dans les oreilles en raison du bruit fait par la roquette qui est tombée à côté d’elle.
Actuellement, il n’y a pas de consignes particulières du Pikoud Haoref.

A Sderot les habitants réagissent en demandant une réponse plus directe et forte et pas seulement quand on leur tire dessus

Les résidents de Sdérot ont le droit de vivre en paix et en toute sécurité comme tout citoyen israélien.
Nous ne l’accepterons plus pour nos enfants qui grandissent dans une atmosphère menaçante de terreur, de peur, d’anxiété et de frustration « .

Chef de l’opposition, Isaac Herzog, repond aux coups tires sur Sderot  »le manque de sécurité des citoyens israéliens est une réalité grave que l’on ne doit pas l’accepter.Nous méritons tous la sécurité à Jérusalem, a Sderot et partout dans le pays. Il est temps d’arrêter la course aux slogans non fondés. Israël doit faire cesser ces comportements qui sèment la terreur « .

En réponse à la roquette, Avigdor Lieberman, le président d’Israel Beitenou inscrit sur sa page Facebook : il n y a pas de dissuasion contre la terreur à Jérusalem, pas de dissuasion pour les roquettes tirées à partir de Gaza, il n’y a pas de sécurité pour les Israéliens, ou se trouve le Premier ministre israélien  » ?.

traduction ashdodcafe.com
Source Mako.co.il
Acopyrightshdodcafe.com

Laisser un commentaire