Dedier une halakha - Bandeau

Si on a oublié de dire la berakha Ha-Motsi avant de manger du pain ou qu’on ne se souvient plus si on l’a dite ou pas, alors on ne la refera pas. En effet, il existe un principe important qui dit que dans le doute on s’abstient de refaire une berakha qui est a été instituée par les Rabbanim (de peur qu’elle soit dite en vain) contrairement à celles qui ont été institué par la Torah (comme pour le Bircat Hamazon).

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique


Cette halakha est dédiée à la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi qu’à l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.