Qui parmi nous, n’a pas rencontré de nuisances sonores d’environnement? Le bruit des voitures aux intersection, le motocycliste assourdissant nos oreilles, un voisin qui fête l’anniversaire de son fils, un enfant faisant rebondir une balle dans l’appartement au-dessus, l’alarme du véhicule en stationnement, les bruits de climatiseurs et de compresseurs, un chien qui aboie dans l’appartement voisin, les enfants rassemblés dans le jardin en face de la fenêtre de sa chambre, la musique assourdissante d’une salle de banquet, un enfant à l’entrainement sur son instrument de percussion de batteries ou un groupe de jeunes décidant de faire un karaoké juste en face de vous. Que faire et comment faire face à ces symptômes? Il y a très certainement des outils permettant cela et les résidents peuvent y aider aussi.

reunion

Partout les sons et les bruits font partie de notre vie et en particulier pour ceux qui vivent dans les villes surpeuplées. « Le bruit est un son indésirable et une perturbation de l’environnement, » au dire du ministère de l’Environnement ont fait noter que le «bruit a une variété d’effets sur le corps et l’esprit humain: le bruit perturbe les nerfs, augmente la consommation d’énergie du corps,  le bruit fatigue et il est une nuisance a la concentration « . Ceci veut dire que les phénomènes de bruit ont également une importance cruciale pour la santé et la qualité de vie des résidents. Ainsi, chaque année, et certainement pendant les périodes d’été, lorsque des dizaines de milliers d’enfants sont en vacances, les rues sont  animée et les fenêtres sont ouvertes. Donc, un moment avant les vacances d’été, le département de l’environnement de la mairie d’Ashdod et l’association régionale Hevel Yavne Ashdod, ont organise une formation non conventionnelle – un séminaire sur la pollution des effets et systèmes bruyants afin de réduire leur volume environnemental. Le programme de la journée était intéressant sur le plan personnel et sur le plan public, la ou les autorités locales et les organismes d’application de la loi doivent confronter une des plus problématiques grandes nuisance environnementale.

a17ec102-845f-47e5-b0dd-00b393d8b5d5

Le Professeur Stilian Gelberg, directeur du département de la prévention du bruit et des radiations au ministère de la protection de l’environnement, a donné une conférence  sur le thème «Pourquoi ne pas prendre le bruit en silence? »  Gelberg a enquêté sur le phénomène du bruit dans des implications générales,  au niveau de la  santé et de l’environnement, elle a donné des exemples d’outils et d’instruments qui nous aident à faire face aux nuisances sonores. L’ingénieur Simon Greenbaum, fondateur et PDG de MG conseil en acoustique, s’occupe « d’outils qui réduisent et empêchent  les bruits » tout en présentant les différents types de bruits dans l’environnement proche de notre vie, une gamme de bruits et niveaux de bruit typiques, les lois et règlements pertinents au bruit. L’ingénieur Jennie Lauria, coordinateur municipal section industrie et bruits, a effectué des « statistiques du niveau des plaintes publiques a Ashdod  tout en faisant la part des plaintes des résidents lies a la nuisance sonores a Ashdod. Elle a identifié les centres de nuisances sonores conventionnelles et les règlements y afférant ayant effet sur le public.

reunion

Maitre Eyal Illouz, du service juridique de la municipalité, a identifié les aspects juridiques des questions sur le  bruit et ses nuisances, mettant l’accent sur le règlement municipal et les outils disponibles permettant de faire face aux nuisances sonores et à leurs traitements. Il rappela a tout le monde l’arrêté et le règlement municipal «  il est interdit à toute personne de provoquer de fortes ou de déraisonnables nuisances sonores de toute source, si elle dérange ou peut déranger une personne qui se trouve à proximité ou aux passants » et il précise que violer la loi est passible d’une peine d’emprisonnement et/ou à de lourdes amendes.

Dr. Anat Rosen, directeur exécutif de l’Association environnementale municipale Hevel Yavne  Ashdod, a parlé de la pollution sonore partout présente et a salué la présence des employés municipaux qui ont rempli la salle et ont démontré leur intérêt pour le séminaire.

Ainsi Monsieur Jacob Palatchi, directeur du département du registre de commerce et de la qualité de l’environnement, a souligné lui aussi que le bruit était une nuisance troublante et dérangeante. Madame Yamit Honikman, directrice du département qualité de l’environnement a la mairie d’Ashdod et organisatrice de la formation, a souligné la grande importance que la mairie octroie aux sujets des nuisances sonores et fait remarquer que le développement professionnel est conforme à la vision du maire pour la promotion et la mise en œuvre des valeurs de Durabilité et de Santé et mise en place de moyens pour la politique active du «citoyen au centre des préoccupations» quand il faut garder un juste équilibre entre les centres d’activités et les activités de loisirs, le respect de l’environnement et de la santé par la prévention des nuisances sonores.

Par conséquent, les employés municipaux ont été exposés à la connaissance d’une des nuisances les plus notables dans les zones urbaines et la aussi le public peut apporter son aide. « Les règles et règlements, ainsi que les règlements municipaux et les mécanismes d’application, sont bien sûr la pour régler les problèmes de bruit, mais sans l’aide du public, il est impossible d’éliminer le bruit, »  il est dit à la mairie et demandée au  public d’agir de manière responsable dans la sphère publique, afin d’éviter autant que possible de créer des bruits inutiles qui affectent la qualité de vie et la santé publique et d’autre part de signaler au centre de contrôle municipal toutes nuisances sonores extrêmes dans leur l’environnement et leur résidence.

Eddy Ben-Hamo

Porte-parole de la Mairie

Laisser un commentaire