La municipalité d’Ashdod continue de faire progresser ses capacités de réactivité en cas d’urgence et améliore en permanence son niveau de préparation, passant  rapidement « d’un état de routine a un état d’urgence ». La ville d’Ashdod investit en permanence dans le développement d’un modèle pour le renforcement de la résilience des communautés, autrement dit, dans le jargon des autorités de sécurité : le sens de l’aptitude civile de chaque résident de la ville.

À Lire et méditer. 

Le problème principal qui se trouve au sommet de toutes les préoccupations et obligations d’un pays ou d’une ville  en état d’urgence est de sauver des vies.

Toutes les actions de coordination, tous les préparatifs, toutes les formations et tous les moyens et les ressources sont dirigés vers LA mission centrale : sauver la vie des résidents. À cette fin, la municipalité et les autorités de sécurité ont décidé de consacrer un temps de réflexion important à ce sujet. Tout le monde comprend que sauver des vies est une tâche partagée aussi bien par les autorités publiques que par les personnes privées. Cela signifie que les citoyens aussi doivent prendre la responsabilité de leur vie, de la vie de leur famille, de leurs proches et de tous ceux qui se trouvent dans leur voisinage immédiat.

Le bureau de commandement du front intérieur et les autorités de sécurité fournissent des règles et les lignes directrices d’usage et de comportement des résidents en cas d’urgence, ils les sensibilise et leur fait prendre conscience du comportement à  avoir en situations d’urgence, ils développent leur capacité pertinente et personnelle à sauver leur vie et celle de leur environnement. En outre, le rôle des forces de sécurité et du commandement du front intérieur est de fournir une assistance en cas d’urgence, de localiser les scènes de violences et d’identifier le type d’attaque, de sauver les victimes, de fournir des soins médicaux et d’évacuer les blessés, d’instruire, guider et orienter le comportement des résidents en situation d’urgence. Pourtant, tout le monde sait que les 72 premières heures sont critiques, et il faut du temps aux forces de sécurité avant de pouvoir apporter l’assistance nécessaire.

Les préparatifs sont :
– les estimations de besoins nécessaire a  la mobilisation des personnes,
– l’équipement des forces de l’ordre,
– la formation du front intérieur,
– l’organisation des tâches,
– le temps d’arrivée sur les lieux de l’événement et la mise en action des équipes.
Il est pour cela extrêmement important que dans ce laps de temps, le front civil intérieur soit doté de compétences suffisantes lui permettant de se débrouiller tout seul pendant cette période critique de 72 heures.

« Le comportement du citoyen dans les premières minutes de l’évènement est cruciale pour sauver des vies», dit le commandement du Front civil et les autorités de sécurité de la ville, et précise que pour atteindre le niveau de préparation requis, les habitants doivent être prêts en conséquence, ils doivent prendre la responsabilité personnelle de leur environnement, prendre des mesures exigées par les circonstances et agir de façon judicieuse et rationnelle en cas de danger mortel.

« Dans ce contexte, les citoyens ont deux obligations fondamentales », affirme le porte-parole du département de sécurité et indiquent :

  1. Préparation préliminaire – préparation des abris de sécurité (Miklat, Mamad) ce qui facilite les premiers jours d’un état d’urgence.
  2. Comportement en état d’urgence– prise de mesures nécessaires pour sauver des vies et des biens en cas d’urgence. »

Globalement, c’est une opération simple que tout citoyen peut réaliser pour assurer son niveau de préparation et de compétences pour faire face aux états d’urgence.

Voici les étapes et actions à réaliser pour un bon niveau de préparation :

1/ Plan d’urgence familial: Il est important que tous les membres de la famille soit impliqués dans la préparation et l’acquisition des outils nécessaires pour faire face aux situations d’urgence.

– Équipez les abris de sécurité avec des fournitures essentielles pour les états d’urgences avec des objets qui y faciliteront votre séjour.

– Préparez un sac de voyage d’urgence, si vous êtes amené à quitter la maison précipitamment.

– Mémorisez les lignes directrices du comportement en cas d’alarme, votre zone défensive, le temps nécessaire pour arriver à votre abri de sécurité, et par quel moyen êtes-vous averti de la menace.

– Parlez avec votre famille des préparatifs nécessaires et du comportement à avoir lors d’une alarme.

– Assignez des tâches et des responsabilités et faites des préparatifs en fonction des caractéristiques et des besoins de chacun des membres de votre famille.

2/Préparer une trousse d’urgence qui comprend des Moyens de communication :

  • Chargeur / Téléphone mobile supplémentaire
  • Radio transistor
  • Piles électriques
  • Éclairages de secours
  • Documents importants
  • Médicaments
  • Eau
  • Conserves
  • Trousse de premiers soins
  • Extincteur
  • et tout Équipement supplémentaire nécessaire aux membres de votre famille.

– Entraînez-vous à rejoindre vos abris de sécurité, en tenant compte du temps dont vous disposez.

Eddy Ben-Hamou
Porte-parole de la Mairie

Laisser un commentaire