Deux résidents d’Ashdod, Sarre Ginzborski et Yossi Nissenboim ont  remporté le premier prix du programme d’accélérateur de Start-up The HIVE

Ce mardi dans les locaux du Musée Arié  Klang d’Ashdod  se déroulait la compétition Demo Day qui a lieu chaque année dans la ville.

Il s’agit d’une compétition de « start-up », organisée par l’association the HIVE , qui entre-autre aide les immigrants à développer leur entreprise dans l’industrie High-Tech.

Cette année, neuf compétiteurs ont pris part au programme, six d’entre eux viennent des États-Unis, de Moldavie, de Russie, du Brésil et d’Afrique du Sud et trois sont des entrepreneurs natifs du pays.

La première place un prix de 10.000 nis, a donc été remportée par la Start-up DePoint de Joseph Nissenboim et Yossi Ginzborski deux résidents d’Ashdod.

Le projet développé est un système de  puce pour la gestion du personnel sur le terrain, la vente dans les magasins et le personnel de service dans les organisations qui emploient un grand nombre de salariés sédentaires.

Sarre et Joseph amis depuis l’école maternelle ont grandi à Ashdod. Ces résidents de la ville exercent des domaines de la publicité et du marketing .

La deuxième place revient à la Start-up Comroads, Roy Glombik, qui a immigré en Israël en provenance d’Afrique du Sud. Glombik a développé une plate-forme sociale qui permet d’enregistrer les événements vidéo de la simple pression d’un bouton, dans divers domaines mais entre autres, comme registre des accidents de la route pour les compagnies d’assurance et les forces de l’ordre.

D’après  Gali Chahav un des responsables du programme the HIVE Accélérateur de Start-up: «Les nouveaux immigrants sont d’excellents entrepreneurs, fournissant une source d’inspiration a tous ceux qui pensent à la création d’une nouvelle entreprise.

« La compétition de ce matin et les réalisations des gagnants prouvent que l’industrie high-tech en Israël peut gagner beaucoup en créativité et en compétences grâce à ces entrepreneurs nouveaux immigrants. « 

Depuis 2012,  theHIVE a recueilli plus de 10 millions $ pour 28 projets, employant aujourd’hui plus de 1000 employés à travers le pays – près de la moitié de la zone d’Ashdod et ses environs.

©Adaptation Mazal pour Ashdodcafé.

Photo et source Ashdodnet

Laisser un commentaire