On estime à 4000 le nombre d’Israéliens qui meurent chaque année en moyenne en raison d’une quantité insuffisante de magnésium dans leur corps – provenant de l’eau potable. Cet apport de magnesium est en déclin en raison de la désalinisation croissante de l’eau de mer. Le chiffre est 10 fois supérieur au nombre de morts occasionnés par les accidents de la route.

La semaine de Sensibilisation au magnésium aura lieu en Février prochain pour interpeller les médecins et leurs patients a la nécessité d’un supplément en magnésium, mais aussi pour mettre le sujet à l’ordre du jour du gouvernement afin que soient ajoutées des quantités nécessaires de ces minéraux à l’eau potable.

Le ministère de la Santé a déclaré jeudi que sa position sur le supplément en magnésium n’a pas changé, et que le magnésium doit être ajouté à l’ eau dessalée. « La question est le coût, la façon dont le processus est applicable et si c’est possible malgré les problèmes techniques.  »Nous sommes maintenant au milieu d’un appel d’ offres public pour l’exécution d’un projet pilote qui permettra d’estimer le coût et la faisabilité d’un tel projet », a déclaré le ministère de la Santé.

Cependant, en mai 2012, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la santé puis l’adjoint Ya’acov Litzman, ont annoncé qu’ils lanceraient un projet pilote à Ashkelon pour restaurer le magnésium à l’ eau qui se perd dans le processus de dessalement pour la rendre potable.

La ville d’Ashkelon a été choisie en priorité car les résidents dépendent exclusivement de l’eau provenant des usines de dessalement pour leur consommation propre depuis 2012 . Pour les fonctionnaires du ministère de la santé, le projet a été considéré comme urgent en raison de la part croissante de l’eau de mer purifiée, utilisée pour la boisson. Israël est le pays qui a dessalé le plus d’eau pour son approvisionnement par rapport a tout autre pays dans le monde.

Interrogé sur le motif du retard, le directeur général du service de santé publique estime que le ministère de la santé est  »très efficace » et que le retard ne lui est pas imputable.  Par contre, dire qui il faut blâmer pour cela, c’est un autre sujet !!!!

Le magnésium est un minéral qui est essentiel à la santé parce que, comme la recherche l’a montré, il maintient le rythme cardiaque et empêche les crises cardiaques.

On estime que chaque année, de nombreuses vies pourraient être sauvées par la consommation régulière de magnésium  provenant de l’eau dessalée, l’eau de pluie ou l’eau minérale en bouteille.

Il n’y a eu aucune controverse sur l’adjonction de magnésium d’un point de vue médical, mais le coût a été débattu pendant environ huit ans – avec le Trésor et l’Autorité de l’eau d’un côté, et le ministère de la Santé de l’autre. L’Autorité de l’ eau soutient que l’ajout du minéral coûterait des centaines de millions de shekels par an, donc augmenterait de manière significative le prix à la consommation de l’ eau du robinet, qui est déjà élevé. Le ministère de la Santé rétorque que le coût sera beaucoup plus faible.

Dans une conférence, le professeur Michael Shechter, chef du département de la recherche en cardiologie au centre médical Sheba à Tel Hashomer, a déclaré que dans les régions du monde où il n’y a pas de magnésium dans l’eau et ou la population ne consomme pas assez de ce minéral, il a eu une augmentation significative (par million) du nombre de décès dus aux maladies cardiovasculaires. Le magnésium, a-t-il dit, est impliqué dans le processus de production d’énergie, préservant le code génétique, le cœur et les vaisseaux sanguins. « La population israélienne ne reçoit pas suffisamment de magnésium pour protéger son corps, » a t-il ajouté. Un individu a naturellement en moyenne 25 mg de magnésium dans son corps, mais il a besoin de consommer entre 320 mg. et 350 mg. tous les jours pour compléter ce taux. S’il obtient 150 mg. à 200 mg. par son apport alimentaire, il a encore un déficit important.

Bien que des suppléments de magnesium sous forme de pilules soient en vente (moins cher dans les pharmacies de koupat holim), le ministère de la Santé préfère qu’il soit ajouté du magnesium à l’eau potable dans les zones dépendantes de l’eau dessalée.

Le ministère de la santé n’a également pas terminé le processus de restauration de fluor dans l’eau du pays pour protéger les dents, en particulier pour les enfants. Une ministre allemande a quand a elle mis un terme a l’adjonction de fluor, contre l’avis de tous les experts de la santé publique dans son ministère et à l’ extérieur.  »Personne ne devrait être forcé de consommer quelque chose contre sa volonté »a t-elle dit aux membres opposés de son parti.

Lorsque le nouveau gouvernement a été mis en place, Ya’acov Litzman, a promis de veiller a ce que le fluor soit réinstauré dans la composition de l’eau dessalée, mais rien n’a encore était fait. Il semblerait que l’Etat ait approuvé cette décision mais que les organismes qui fournissent l’eau doivent s’exécuter.  «Les règlements gouvernementaux ont été approuvés, alors maintenant les organismes qui fournissent l’eau doivent s’exécuter. Nous avons maintenant reçu les financements et nous allons faire avancer le processus des que possible ».

©Traduction et adaptation AshdodCafe
http://www.jpost.com/

Laisser un commentaire