Vivants ou morts, présents ou rêvés, Elie Wiesel rassemble des personnages au pied du Mur des lamentations et les ancre dans l’un des événements majeurs de l’histoire d’Israël : la guerre des Six Jours. Devant ce mur, les mendiants parlent, commentent et témoignent de la prise de Jérusalem. Aux histoires et légendes se mêlent les récits d’holocauste et des temps d’occupation. Jérusalem est au centre des débats : ceux qui les écoutent repartent plus riches d’une foi et d’une histoire éternelles.

Consulter le Dossier Presse (clic)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.