Face aux trop nombreux cas de suspension du versement des retraites par la CNAV, nous,Parlementaires des Français établis hors de France, de la droite et du centre, ne pouvons rester silencieux face à cette situation indécente.

Ci-joint notre lettre à la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès BUZYN.

Votre député Meyer Habib

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.