Le ministre de l’Éducation et de la diaspora, Naftali Bennett déclara à la conférence de « Qualita« : « 200 000 Juifs de France émigreront demain en Israël si nous faisons le nécessaire !

Naftali Bennett, ministre de l’Education et de la Diaspora, a participé ce matin (12/12/2018)  au premier congrés des associations francophones en Israël organisé par Qualita, principale organisation qui s’occupe des Français immigrés en Israël.

La conférence s’est déroulée avec la participation d’organisations et d’associations travaillant pour les immigrés francophones en Israël afin de créer une coopération dans leurs activités et de former leurs employés.

« La nuit dernière, nous avons enterré un bébé qui a reçu une balle dans le ventre de sa mère, a déclaré le ministre. Il est né avant terme et il s’est battu pour sa vie pendant quelques jours ». Son nom était Amiad Israël – mon peuple pour toujours sur la terre d’Israël. Le but de nos ennemis est de nous abattre psychologiquement pour briser nos esprits. Nous sommes ici en Terre d’Israël parce que c’est notre maison depuis 3000 ans, le regretté Amiad Israël l’a payé de sa vie pour ce pays et ses parents se joignent à une longue lignée de parents qui se sont battus pour la Terre d’Israël ..Le but est de nous désespérer, mais la paix viendra quand notre ennemi ne pourra réaliser son rêve de nous faire sortir d’ici. Par conséquent, nous ne céderons jamais un pouce de terre de la terre d’Israël.

Bennett a ensuite évoqué la situation de l’Alya en France et le programme lancé cette semaine par le gouvernement pour l’alya d’immigrants français. « 200 000 Juifs en France émigreront en Israël demain si nous faisons le nécessaire.

 »La situation en France n’est pas bonne et il faut aider à faire monter ceux qui le souhaitent.  Nous avons manqué l’occasion de le faire précedemment, ne regardons pas en arrière mais en avant. » a déclaré Bennett, se référant à la situation en France et au plan qu’il a adopté cette cette semaine. Je suis allé au ministère de l’Éducation avec le programme pour enfants et jeunes immigrés de France, mais ce n’est une partie. J’ai donc abordé le sujet lors de la réunion du cabinet et, ravi, le premier ministre a compris l’importance et m’a demandé de diriger la mise en place d’un programme. C’est clair : je serai le « père » de l’Aliya de France et à partir de maintenant, je suis le ministre français du gouvernement d’Israël.  »

Ariel Kandel, Directeur Général de Qualita : « Je suis très reconnaissant au ministre Bennett pour ses efforts remarquables en faveur des immigrants francophones. La situation des Juifs en France et l’antisémitisme dans le pays constituent une opportunité irrévocable pour l’immigration de nombreux Juifs de France en Israël. Une occasion manquée par l’État d’Israël parce qu’il n’est pas prêt à absorber les immigrants venus de France. J’espère que le nouveau plan sera formulé prochainement et inclura des solutions en matière d’emploi, d’éducation et de logement qui permettront à l’État d’absorber et de gérer des dizaines de milliers d’immigrés en provenance de France de manière coordonnée et efficace.  »

Traduit et adapté par Ashdodcafe.com
Source : www.inn.co.il

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.