Le directeur général de la société portuaire Ashdod, Yitzhak Blumenthal, qui a participé hier à la conférence sur les prévisions, a fait plusieurs déclarations intéressantes – 2019 sera une année cruciale pour la société portuaire d’Ashdod. Le conseil d’administration de la société a approuvé la mise en œuvre d’un plan d’investissement de 2,4 milliards de NIS à partir des fonds propres de la société. « Nous prévoyons de construire une centrale électrique privée″.


Blumenthal a souligné que 2019 sera une année cruciale pour la société portuaire Ashdod. « Notre état de préparation à la concurrence dans les ports maritimes dépasse la voie rapide pour l’ouverture des nouveaux ports en 2021.
En tant que société commerciale, nous avons compris que pour nous préparer à l’ère de la concurrence, nous devions prendre des mesures radicales pour améliorer et moderniser l’infrastructure, développer des systèmes technologiques de pointe, améliorer le service et la disponibilité donnés aux clients.

Le conseil d’administration de la société a approuvé la mise en œuvre d’un plan d’investissement de 2,4 milliards de NIS à partir des fonds propres de la société. La mise en œuvre du plan permettra au port d’Ashdod de recevoir 18 000 TUE (unité de charge d’un navire porte conteneurs).

Ainsi, nous parlons d’un grand port central du bassin oriental de la mer Méditerranée.
Les grands navires transportant une quantité record de conteneurs nécessitent un contour d’eau profond, une large coque arrière continue et des grues de levage très hautes, capables de gérer de meilleurs chargements et déchargements de conteneurs à plus haut rendement. L’arrivée de ces navires en Israël est une excellente nouvelle pour les importateurs, les exportateurs et le coût de la vie.  »

« Nous avons l’intention de construire une centrale électrique privée d’une capacité de production de 5 mégawatts. En termes de port, cela représente une réduction de 50% de la consommation d’électricité fixe de la société. Nous avons également l’intention de relier le port au gaz naturel, ce qui entraînera une efficacité énergétique et des économies de coûts d’exploitation.  »

À la fin de son discours, Blumenthal a noté que le phénomène du népotisme dans le port d’Ashdod avait pris fin. « Ces dernières années, nous avons été partenaires d’une réforme sociale majeure dans une grande entreprise d’infrastructure telle que la société portuaire Ashdod. Nous avons complètement stoppé le phénomène du népotisme et sur 250 travailleurs opérationnels embauchés pour travailler dans le port, il n’y a pas un seul parent″.

Regardez le parcours du port d’Ashdod et voyez combien de femmes se transforment en manutentionnaires parmi les immigrants éthiopiens, druze et arabe.
C’est une formidable évolution pour nous en tant qu’entreprise et société israélienne.
Le changement social le plus important qui ait eu lieu au cours des 100 dernières années dans le monde est l’intégration des femmes sur le marché du travail. En Israël, il existe des écarts injustifiés entre hommes et femmes et nous devons y remédier, chacun dans son coin du monde.

Traduit et adapté par Ashdodcafe
Source Ashdodnet

 

2 Commentaires

  1. Merci à vous pour vos infos qui sont d une grande utilité et très intéressante. Encore merci à toute l équipe et bonne et heureuse année 2019. Maurice

Laisser un commentaire