Le maire a remercié le ministre des Finances pour la décision prise de transférer 200 millions de NIS à l’hôpital Assuta Ashdod, qui dispose d’un nombre insuffisant de lits.

Yehiel Lasri : ″Je suis heureux et remercie le ministre des Finances, Moshe Kahlon, au nom des habitants de la ville pour la réactivité et l’assistance fournie à l’hôpital d’Assuta. Il s’agit d’un élément vital pour la poursuite des opérations. »

Le maire d’Ashdod, le Dr Yechiel Lasry, a récemment déclaré que le rapport publié ce matin dans Calcalist avait été publié pour la première fois dans la presse. Selon le ministère des Finances, 200 à 240 millions de NIS seraient alloués à l’hôpital Assuta d’Ashdod. Le déficit est de 170 millions de NIS, selon le plan de relance.

L’hôpital d’Ashdod n’a ouvert ses portes qu’en juin 2017. Cinq mois plus tard, s’est ouvert le service des urgences. Malgré le court laps de temps de fonctionnement, il a accumulé un lourd déficit. Le réseau Assuta affirme que le pays ne leur apporte pas un soutien comme il le fait avec les autres hôpitaux publics.

Cependant, l’État a budgété la construction et l’équipement de l’hôpital d’Ashdod pour près d’un milliard de NIS. À cela, il faut ajouter les exemptions accordées par la municipalité d’Ashdod au paiement intégral des taxes et impôts municipaux au cours des premières années de son existence – des avantages estimés à des dizaines de millions.

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.