Comme l’exprimait récemment l’historien Christian Ingrao sur RCJ suite à la sortie de son dernier ouvrage Les urgences d’un historien, paru aux éditions du Cerf : « La condition de l’historien est une condition dans laquelle on engage tout. On fait l’histoire avec l’ensemble de ce qu’on est ».

Mon engagement initial contre le négationnisme se rattache également à mon histoire personnelle. Joseph Guttmann, mon grand-père maternel, est un ancien déporté; il n’a jamais pu parler de sa première vie. Le seul et émouvant témoignage que nous ayons se trouve être cette succincte biographie.

En ce jour de Yom HaShoah 2019, j’aimerais la partager avec vous. Je la trouve magnifique car elle témoigne à la fois de sa vie, celle d’un survivant qui n’est jamais vraiment revenu de cet enfer, où furent assassinés en mai 1944 à Auschwitz, sa femme, son fils et toute sa famille, mais aussi de sa vie d’exilé, de la Hongrie à Israël, en passant par la France et la Tunisie. Ce fut une seconde vie, celle d’un migrant qui toujours, chercha son chez-lui.

Ce document me touche car il fait écho aux témoignages des exilés d’aujourd’hui, et aux difficultés auxquelles actuellement ils sont confrontés. Il rend compte de mon engagement présent contre la haine, le racisme et le rejet de l’autre.

Cette biographie, que je relis chaque année avec la même émotion, m’interpelle en outre, toujours de façon identique : Les historiens dont moi-même, qui livrons tout notre être et nous engageons pour cette cause, sommes-nous suffisamment objectifs lorsque nous étudions cette période noire de l’histoire où furent exterminés 6 millions de Juifs ? Personnellement, quand on me pose cette question, je réponds que lorsque je travaille sur le négationnisme, je suis comme un médecin qui voit du sang tous les jours, insensible. En revanche, et c’est sans doute une ambivalence inhérente à la condition de l’historien, je pleure comme tout un chacun, devant un documentaire sur Auschwitz dès lors que je le regarde avec mes enfants.

Biographie de Joseph Guttmann, ז״ל :

Source : www.stephanieshare.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.