Voici les données du ministère de la Protection de l’environnement : le public a maintenu la tendance de l’an dernier et a répondu aux appels à s’abstenir de faire des feux pour Lag Baomer dans de nombreuses régions du pays; Néanmoins, en raison des conditions météorologiques difficiles, la pollution de l’air était élevée hier soir. Les chiffres qui ressortent ce matin pour Ashdod indiquent un maximum de la pollution atmosphérique à 4,3 soit une diminution par rapport aux années précédentes.

Malgré les rudes conditions météorologiques, l’absence de vent et les conditions atmosphériques responsables de la pollution dans l’air qui prévalaient au cours des dernières 24 heures, la pollution de l’air a diminué dans de nombreuses régions du pays lors de ce Lag Baomer en 2019 par rapport à la pollution de l’air des années précédentes.

Cela est dû aux appels lancés par les diverses autorités, y compris le ministère de l’Environnement, pour réduire les incendies et prévenir les services de sécurité contre les mauvaises conditions climatiques.

Le résultat est évident dans les 150 stations de surveillance de l’air du ministère de la Protection de l’environnement dispersées dans tout le pays, ainsi que dans la réduction de l’odeur forte de fumée et bois brulé qui est également connue surtout dans les jours qui suivent ces feux de camps. Cependant, les conditions météorologiques ont rendu difficile le brassage de l’air.

Les mesures de la qualité de l’air effectuées par ces stations de surveillance de l’air indiquent que des concentrations plus élevées de particules ont été enregistrées dans la plupart des zones habitées dans la nuit du 22 au 23 mai.

Les augmentations de concentration de particules ont commencé dans la soirée et ont atteint un pic entre 22h00 et 5h00. Il convient de noter que le pic ne repésente pas la moyenne nationale, mais comme chaque année, la valeur la plus élevée mesurée.

À Ashdod, la pollution atmosphérique a été mesurée ce matin et elle est 4,3 fois que d’habitude. L’année dernière, le taux était de 5,4 fois plus élevé que la moyenne et un an plus tôt encore, la pollution de l’air était 7 fois plus intense en une journée.

La pollution de l’air devrait diminuer au cours de la journée et il est conseillé aux populations sensibles comme les nourrissons, les asthmatiques et les personnes âgées de ne pas sortir.

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.