En vertu d’un arrêté signé par le ministre des Transports sortant, Yisrael Katz, et le ministre des Finances, Moshe Kahlon, les tarifs augmenteront en moyenne de 3,2%.

Les tarifs des taxis en Israël vont augmenter demain (lundi), après que le ministre des Transports sortant, Yisrael Katz, et le ministre des Finances, Moshe Kahlon, aient signé un arrêté du Comité des prix datant d’avril recommandant la hausse des tarifs. Les tarifs augmenteront en moyenne de 3,2%. La précédente hausse de prix, de 4,2%, avait eu lieu il y a un an.

En vertu du nouveau tarif, le tarif de départ pour un taxi sera de 12,40 NIS au lieu de 12,00 NIS.

La commande d’un taxi par téléphone ou via une application coûtera 5,20 NIS. Le paiement pour un troisième passager sera de 5 NIS, soit une augmentation de 0,20 NIS, et le paiement pour une valise sera de 4,40 NIS.

Les ministres ont rapidement autorisé l’augmentation du tarif alors qu’ils siègent dans un gouvernement de transition. Lorsque les tarifs baissent, l’approbation prend plus de temps. Dans le passé, Katz a retardé la réduction des tarifs de taxi de plus de six mois, sous la pression des chauffeurs de taxi.

La hausse des tarifs est basée sur une formule qui prend en compte les divers coûts d’exploitation des taxis. Dans le cas présent, les prix du carburant ont augmenté de 7%, le salaire moyen en Israël de 2,4% et les prix des pneumatiques de 9%. En revanche, l’amortissement des taxis a légèrement diminué.

Les problèmes de compteurs dans les taxis, qui mesurent les trajets en secondes entières et en mètres, ne permettent pas une augmentation de 3,2% dans tous les cas. Dans le tarif 1, le tarif de jour, la hausse sera en fait de 3,2%, mais dans le tarif 2 (nuit, samedi et jours fériés), la hausse sera un peu plus raide, atteignant 3,69%.

Source : Globes en anglais

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.