L’enfance pour la psychologie :
Retourner à son enfance, c’est retrouver la source de notre joie et de nos talents enfouis.
«Tout se joue avant 6 ans» dans son livre le psychologue Fitzhugh Dosson montre comment les premières années de l’humain sont importantes pour le développement de sa personnalité. Si tout n’est pas déterminé une fois pour toute, nos premières relations affectives et nos traumas précoces influencent  nos vies d’adulte et il importe de les explorer si l’on veut en guérir.

Revisiter son enfance est une étape essentielle en thérapie car il s’agit de pouvoir intégrer toutes les parties de soi, cessé de rejeter ou haïr ce qu’il y a de plus fragile et de plus authentique en nous. L’enfance  est la source de notre spontanéité, de nos désirs profonds et de notre créativité…L’enfance est le  seul lieu où nous puisons le sentiment d’être nous même sans fards et vivants. Mais lorsqu’il y a des traumatismes importants elle demeure un trou dans lequel nous pouvons encore tomber .Et il importe de ne pas aller l’explorer trot tôt, sans avoir développé un adulte solide et un parent intérieur bienveillant.
Explorer les souvenirs de notre enfance nous aide à comprendre ce qui continue à agir en nous et sur nous.

Comment faut-il procéder ?

Laissons parler nos sensations. Ceci dans le but de retrouver ce qui fait notre vitalité. L’enfant que nous étions est porteur de cet élan de vie et de joie. Retrouver des photos de notre enfance et les examiner. Laisser en nous remonter les images, les sensations, les émotions et les sentiments et les noter en utilisant le « je ». Et tout ce que vous dit l’enfant de lui a ce moment la. : Le ressenti (physique, émotionnel et affectif) ainsi que factuel (les lieux, la saison, la raison de cette photo…). Les sensations positives (joie, élan, énergie) vous diront que  l’enfant en nous était en prise directe avec sa vitalité. A l’âge adulte, ce sont les mêmes sensations physiques qui nous signalent si nous sommes connectes a ce qui nous est nous, ce qui nous fait du bien ou le contraire .C’est pourquoi il est important de nous mettre régulièrement, voire quotidiennement, à l’écoute de nos sensations surtout quand il s’agit de faire des choix de vie importants.

Retrouver la capacité de jouer : C’est dans le jeu (jeu de rôles par exemple) que l’on peut explorer les différentes facettes de sa personnalité. Aussi il est bon de se rappeler nos rêves d’enfant.  Que voulions-nous faire plus tard ? Et pourquoi ? Avons-nous réalisé ce rêve d’enfant et pourquoi ? Et qu’est ce qui nous fait vibrer aujourd’hui ? Voici des questions auxquelles si nous y répondons sincèrement nous donneront une approche réelle de qui nous sommes.

L’enfance pour le judaïsme

Pour le judaïsme parler d’enfance revient à parler de l’enfance du peuple juif. Comme pour l’individu pour qui les premières années sont fondatrices, pour la nation d’Israel  ses sources sont primordiales. Elles se trouvent chez nos pères les patriarches.

Qui sont-ils et en quoi leurs comportements sont-ils si exemplaires ?

Le patriarche fondateur, Abraham est celui qui va donner du sens au monde. Abraham des sa circoncision aura une grande proximité avec D.  Il devra passer dix épreuves dont la dernière est le « ligotage » d’Isaac.  Cette épreuve constitue le summum pour Abraham, non seulement parce quelle est la plus ‘’ rude ‘’ mais aussi parce qu’elle va engendrer chez les deux protagonistes –Abraham et Isaac-un véritable changement dans leur personnalité et leur influence dans le monde.  Abraham représente l’attribut de bonté le Hessed  alors qu’Isaac est l’archétype de la rigueur et de la justice.

Lors du ligotage d’Isaac nous allons assister à une veritable métamorphose des deux patriarches. D. dira a Abraham : « maintenant je sais que tu me crains, toi qui ne m’as pas refusé ton fils unique». (berechit 22 12) .Abraham se voit attribuer le titre de « craignant » D. Alors qu’auparavant il était «l’aime de D. »Le ligotage d’Isaac fait acquérir a Abraham une dimension extérieure à lui. Pour Isaac, le phénomène inverse aura lieu, lui qui était tout justice et rigueur se voit propulsé au rang de  «sacrifié»  potentiel pour D. c’est à dire de l’ordre du don de soi total.

Que vient signifier le changement des deux personnalités des deux patriarches ?  Sacrifier son fils va apriori a l’encontre de toute logique interne de l’histoire du patriarche, qui s’inscrit déjà dans la dimension  de l’héritage de la Parole divine et de la terre d’Israel. La grandeur de l’épreuve  et sa difficulté est dans le fait quelle est incompréhensible intellectuellement. Et il va y répondre en pensant que comme c’est la volonté de D.il doit s’y soumettre. A ce stade Abraham devient un véhicule de sainteté, il est lié a D. par toutes ses fibres et il sait d’un savoir prophétique et non rationnel que tout ce que désire D. est pour le Bien. Abraham et Isaac en partant ensemble au sacrifice  montrent que D peut faire apparaitre chez l’homme les caractères manquants chez l’un et l’autre. Abraham qui n’était que Hessed altruisme et bonté devient rigoriste et Isaac qui lui était rigoriste fait preuve d’une générosité extrême en faisant don de soi. Un grand principe se révèle alors à nous : l’homme qui est fait à limage de D. recèle en lui potentiellement  toutes les qualités comme D.qui est complet et parfait. L’homme est là pour révéler le monisme fondamental de toute l’existence qui provient de la source unique. C’est ce que le sacrifice vient révéler à Abraham. Et de ces deux patriarches sortira l’homme primordial prototype de toute la création Yaacov qui représente lame divine et qui sera aussi nomme Israël. Nous sommes les héritiers de nos Peres, nos patriarches c’est-à-dire que nous possédons tous leur ADN.

Le peuple d’Israel recèle en lui ce grand trésor, ce potentiel de qualités de traits de caractères tels que la bonté, l’altruisme, le don de soi…  Voila ce que D. attend de nous : recherchez en nous ces spécificités propres a nous grâce au retour sur notre enfance, nos premiers pas en tant que peuple…

Hag Roch HaChana sameah !

Cet article vous a interpellé ou vous souhaitez poser des questions : N’hésitez pas à me faire partager vos réflexions en écrivant sur ma messagerie facebook – . Merci pour l’intérêt que vous porter à cette rubrique.

Anne Lachkar Haddad
Portable : 0526525534
Fixe : 08864214

 

Hanna Lachkar Haddad

Psychologue, psychothérapeute.

Enfants, adolescents et adultes.

0526525534 / 088642814

Laisser un commentaire