Cette paracha contient plusieurs principes fondamentaux de la foi juive :

l’unité d’Israël « Vous êtes placés aujourd’hui, vous tous, en présence de l’Eternel votre D.ieu : vos chefs de tribus, vos anciens, vos préposés, tout homme d’Israël, vos jeunes enfants, vos femmes et ton converti qui est à l’intérieur de ton camp… »
la rédemption future :

la rédemption future : Moïse avertit de l’exil et de la désolation de la Terre Promise qui résulteraient d’un abandon des lois de D.ieu. Mais aussi, ils annonce qu’à la fin « Tu retourneras vers l’Eternel ton D.ieu… Si tes dispersés étaient au bout des cieux, de là l’Eternel ton D.ieu te rassemblerait…Il t’amènera vers le pays dont avaient pris possession tes pères »

la proximité de la Torah
« Cette loi que je t’ordonne aujourd’hui elle n’est pas loin de toi… Elle n’est pas dans les cieux… Elle est très proche de toi, dans ta bouche et dans ton cœur pour l’accomplir »

la liberté du choix
« Vois, J’ai placé devant toi aujourd’hui la vie et le bien, la mort et le mal… Ce sont la vie et la mort que j’ai placées devant toi, la bénédiction et la malédiction : tu choisiras la vie »

Jacob s’installe en Terre Sainte avec ses douze fils. Il a une préférence pour Joseph, alors âgé de 17 ans, l’enfant de sa vieilesse qui lui rapporte les mauvais comportements des fils de Bilha et de ceux de Zilpa. Le statut particulier de Joseph inspire à ses frères une irrépressible jalousie. Joseph leur raconte un rêve qu’il a fait et qui le montre régnant sur eux . Leur rancœur s’en trouve encore attisée.
Shimon et Lévi projettent de le tuer. Réouven les convainc de le jeter dans une citerne : son intention est de revenir le chercher ensuite. Mais Yéoudah, avant le retour de Réouven, persuade ses frères de vendre Joseph à des ismaélites dont la caravane passe à proximité.
Ils trempent dans le sang d’une chèvre la tunique de Joseph (que lui avait offerte Jacob) et la montrent à leur père qui prend les marques du deuil, croyant qu’une bête sauvage a dévoré son fils.
Yéhoudah marie ses trois enfants . L’aîné, Er, décède jeune et sans enfant. Onan, son frère, en vertu du lévirat, épouse sa belle-sœur, Tamar. Mais Onan se refuse à donner une progéniture à Tamar et connaît lui aussi, pour cette raison, une fin prématurée. Yéhoudah répugne alors à donner son troisième fils en mariage à Tamar. Déterminée à obtenir une descendance de la famille de Yéhoudah, cette dernière prend les apparences d’une courtisane et séduit Yéhoudah lui-même. Quelque trois mois plus tard, Yéoudah apprend que Tamar est enceinte et ordonne son exécution pour crime de prostitution. Mais elle produit les gages que Yéhoudah lui à donnés ; celui-ci constate la vertu de sa bru et reconnaît sa paternité. Tamar donne naissance à deux enfants Peretz (ancêtre du Roi David) et Zera’h.
Joseph est conduit en Egypte et vendu à Putiphar, officier de Pharaon, chef des gardes.
D.ieu bénit toutes les actions de Joseph et il se trouve bientôt à la tête de la maison de Putiphar. L’épouse de ce dernier fait des avances à Joseph. Celui-ci les repoussant , elle l’accuse, auprès de son mari, d’avoir tenté de lui faire violence : Joseph est jeté en prison. Mais il gagne rapidement la faveur de ses geôliers et se trouve en charge de l’administration du lieu .
Dans cette prison, il rencontre le maître-échanson et le maître-panetier de Pharaon. Eux-aussi sont en proie à des rêves. Joseph leur en donne le sens. Dans trois jours, l’échanson sera rétabli dans sa position et le panetier pendu. Les deux évènements se produisent effectivement. Joseph avait demandé à l’échanson d’intercéder pour lui auprès de Pharaon quand il serait de nouveau en charge de sa boisson, mais l’échanson oublie Joseph

« Le psaume(ps40-5)dit : « Heureux l’homme qui met sa confiance en D.ieu et ne se tourne pas vers les arrogants ». Parce qu’il a cru que le maître-échanson se souviendrait de lui, Joseph est resté deux années de plus en prison. » 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.