Visitez Ashdod autrement avec l'office du tourisme et nos guides locaux Shaul et Orah !Article Précédent
Les musicales en tournée à Netanya !Article Suivant

ASHDOD – Un œil sur la place !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
ASHDOD – Un œil sur la place !

L’œuvre du sculpteur Motti Mizrahi – l’œil du soleil – a été retenue pour habiller la place Hayovel d’Ashdod. Son inauguration aura lieu le 11 juillet 2012. 

‘L’œil du soleil’ (‘Ein Hashemesh’ en hébreu) de Motti Mizrahi – Photos : Motti Mizrahi

« L’œil du soleil » (‘Ein Hashemesh’ en hébreu) de Motti Mizrahi est un projet sculptural situé au cœur de la place ovale « Ayove »‘ en face de la mer à Ashdod.

Le monument représente une lentille géante  qui ressemble à un œil ou à un satellite. D’un diamètre de 18 mètres (soit la hauteur d’un immeuble de 6 étages) il peut être aperçu de très loin.

Le côté est de la lentille est jaune et représente le soleil, le côté ouest est couleur argent et représente la Lune.

Au centre se trouve une lentille en verre opaque qui absorbe les rayons de soleil et les rayons de lune.

La nuit donne lieu à un spectacle de sons et lumières sophistiqué avec des couleurs qui changent constamment.

Les travaux ont commencé en 2006 quand la ville d’Ashdod a demandé aux artistes Israéliens de présenter une offre pour une sculpture sur la place « Kikar Hayove ». Le projet de Motti Mizrahi a été retenu.

Un témoin muet 
Né à Tel Aviv, Motti Mizrachi est un artiste internationalement reconnu.  Il a représenté Israël à la Biennale de Paris en 1980, et à la Biennale de Venise en 1988. Ses sculptures de grandes tailles sont exposées dans le monde entier.

L’œuvre ‘L’œil du soleil’ est selon l’artiste un « témoin muet qui observe et capte ce qui se passe dans les alentours.  C’est un lien entre le passé et le futur. Dans le sentiment de provisoire ou d’insécurité, l’œil représente une sorte de témoin constant dans notre espace, notre univers et sous nos cieux ».

Motti Mizrahi explique : « Elle crée un contact avec le Cosmos, dirigée vers les cieux, elle diffuse de l’étrange et de la distance, comme un Ovni arrivé d’un autre monde, d’une autre Galaxie. Est-elle  en train de décoller ? Peut-être en train d’atterrir ? C’est peut-être un lever de soleil,  peut-être un coucher du soleil. Il y a aussi une dualité spirituelle. L’œuvre contient le jour et la nuit, l’Est et l’Ouest, le ciel et la terre, le Soleil et la Lune qui sont représentés des deux côtés de la lentille et sont dos à dos…. »

Une poésie qui s’exprime au travers d’une œuvre particulièrement contemporaine dont le futurisme devrait ravir le public.

Caroll AZOULAY (lepetitjournal.com/telaviv) Jeudi 5 juillet 2012

 

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël