Agression antisémite dans le train Toulouse-Lyon : Manuel Valls condamne avec grande fermeté.Article Précédent
Un Campus associant le Technion et l’université Cornell à New York !Article Suivant

Prêts hypothécaires : en mai fais ce qu’il te plaît !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Après la baisse des prix des logements, et la baisse des taux, les prêts hypothécaires sont repartis à la hausse en mai, renouant avec le bond de l’an dernier.

crédit immobilier

Bond des prêts hypothécaires

Le crédit hypothécaire bancaire en Israël a bel et bien été dégelé. Selon les chiffres de la banque d’Israël, en mai les prêts hypothécaires ont connu un bond de 36% par rapport à avril et atteignent 4.1 milliards de shekels, le niveau le plus élevé de prêts hypothécaires depuis mai 2011, qui fut un mois record. On se souvient que l’immobilier avait provoqué des protestations tout l’été, le spectre de nouvelles protestations ressurgit, avec des similitudes étonnantes, comme si à l’approche de l’été, les forces du marché étaient les plus fortes.

Conjoncture et prêts hypothécaires

Selon David Miizlik, directeur des prêts hypothécaires à la banque Mercantile :  « le retour du processus de maturation du marché hypothécaire découle de la reprise du marché du logement qui a commencé il ya plusieurs mois en raison de baisses destaux d’intérêt et de la baisse continue des prix des logements ». En outre, en plus de la baisse des taux d’intérêts en Israël, l’évolution des marchés financiers a conduit à une réduction des ressources financières utilisées pour les prêts hypothécaires. Les itinéraires de prêts hypothécaires ont été réduits dans tous les secteurs et on constate aujourd’hui des taux d’intérêt extrêmement bas, près des niveaux faibles de 2009 et 2010″ a poursuivi Miizlik.

Pourquoi tant de prêts hypothécaires?

Toujours selon Miizlik, l’augmentation des prêts hypothécaires est due à trois grandes causes : un plus grand nombre d’achats par des primo-accédants, plus d’investisseurs et plus de logements sociaux. Outre la baisse des taux d’intérêt, la baisse des prix des logements a touché tous les groupes d’acheteurs. Un autre facteur qui a accentué cette augmentation des prêts hypothécaires chez les investisseurs et les primo-accédants est l’augmentation continue des loyers. Si bien que les locataires ont finalement choisi d’investir dans un logement et ont demandé des prêts hypothécaires, en passant par le taux d’intérêt variable ou par les nouvelles formules au taux fixe.

http://www.credit-israel.com

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël