Si les Israéliens sont prêts à payer plus chers cette année que l’an dernier pour des logements, selon l’étude de Globes et Azimut, leur recherche a également évolué.

Propriétaires de logements

Jeune couple

Si les Israéliens sont prêts à payer un million de shekels en moyenne pour s’acheter un logement, tous ne peuvent pas l’obtenir et nombre de logements restent inaccessibles, en particulier pour les jeunes couples. Selon Keret, chef de la direction de consultation en stratégie publicitaire pour les entrepreneurs et le marché immobilier à l’institut Azimut, « Les jeunes couples sont encore loin du rêve du grand appartement qu’ils voudraient s’offrir. Dans cette situation, le gouvernement devrait apporter des solutions concrètes pour les jeunes et les personnes qui entrent dans les critères de prestations, et leur permettre d’aborder et de réaliser le rêve de l’appartement qui leur appartient », le simple rêve d’être propriétaire en somme.

La taille des logements

Mais surtout, une des conclusions importantes de l’enquête est que la taille des logements réclamés par les Israéliens, a changé. Il semble que plus de gens aujourd’hui sont à la recherche d’appartements de 3 et de 5 pièces (49%), alors qu’ils cherchaient anciennement des 4 pièces (44%), traditionnellement considéré comme le produit le plus populaire sur le marché immobilier israélien. Le principal évaluateur gouvernemental, par exemple, fonde sa recherche immobilière sur ce segment. Selon les résultats du sondage, le taux de demandeurs de logements de 4 pièces a considérablement diminué en juin de cette année à 44%, comme indiqué, comparativement à 61% des répondants qui étaient à la recherche d’un appartement de 4 pièces il y a six mois. Dans le même temps, la demande a augmenté en revanche pour les logements de 3 pièces : 31% des demandeurs de logements aujourd’hui sont intéressés par l’achat d’un appartement de trois pièces, comparativement à seulement 26% au semestre précédent. La demande pour les 5 pièces a également bondi : de 7% dans l’enquête précédente elle est passée à 18% dans l’enquête actuelle.

Plus de petits logements

Les bonnes nouvelles toutefois, sont que la demande pour de petits logements pourrait rencontrer prochainement une offre. Selon le Bureau Central des Statistiques, en 2011 a commencé la construction de 2.724 nouveaux logements de 3 pièces, comparativement à 1.914 logements de cette taille commencés en 2010, soit une augmentation de 42%. D’autre part, les mises en chantier de logements de 4 pièces ont augmenté à un taux modéré de 4% seulement.
Cette demande réelle et les attentes de prix réel du public nous ramènent à l’époque où les jeunes couples mariés en première noce louaient des logements de 3 pièces, et selon leur capacité, et après l’expansion de la famille, acquéraient appartement plus grand.

http://www.credit-israel.com

Laisser un commentaire