Les Olim Hadashim ou résidents pour la première fois en Israël sont titulaires d’avantages fiscaux considérables sur leurs revenus. Après une première série de mesures entrées en vigueur en 2003, la réforme de 2008 a largement facilité l’accueil et la transition des nouveaux immigrants vers leur nouveau foyer.

Les revenus de sources étrangères (hors d’Israël) perçus par les Olim hadashim sont exonérés d’Impôt sur le revenu en Israël sur une période de dix années fiscales.

Il s’agit de toutes sources de revenu notamment:

  • Les revenus du capital (les loyers, les dividendes et les intérêts tirés de biens ou d’entreprises hors d’Israël)
  • Les pensions ou les retraites
  • Les plus-values

L’olé hadash peut acquérir le bien ou l’entreprise à l’ origine des revenus postérieurement à son arrivée en Israël.

La vente de biens hors d’Israël par un olé hadash est exonérée d’impôts sur les plus-values en Israël dans une période de dix ans suivants son arrivée, sauf dans le cas où il l’aurait reçu par le biais d’un don exonéré d’impôts.

Un olé hadash peut toujours renoncer à l’avantage fiscal: Si Israël a signé une convention pour éviter les doubles impositions et où l’exonération aggraverait son imposition dans le pays d’origine. Il en est de même si le nouvel immigrant a réalisé des pertes qu’il souhaite imputer sur ses autres revenus

Les nouveaux immigrants peuvent opter pour le système de l’année d’adaptation: pendant la première année de leur arrivée en Israël, ils peuvent décider de ne pas être considérés comme des résidents israéliens vis-a-vis du fisc israélien. Si au terme d’une année, ils souhaitent rester, il leur sera appliqué rétroactivement le statut de nouveau résident.
Les nouveaux résidents ont 90 jours suivant leur arrivée en Israel pour déclarer qu’ils souhaitent bénéficier de cette année d’adaptation. Cette déclaration se fait au ministère de l’intégration.
Johann Habib – avocat
4 rehov Akiva Arye,Tel Aviv
Tél : 972542045130

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.