Il n’y a pas de statistiques officielles  sur le nombre de conversions à l’islam en France, toutefois, plus d’une dizaine de personnes se convertiraient à l’islam chaque jour en France, selon Didier Leschi, ancien chef du bureau des cultes au ministère de l’intérieur interrogé par La Croix en 2006.

Un chiffre de 3.600 convertis par an :

« selon les remontées que nous font les responsables associatifs musulmans », expliquait Didier Leschi (contacté par le Huffington Post, le bureau des cultes n’a pas souhaité confirmer ces chiffres). Il s’agirait « en majorité d’hommes de moins de 40 ans », selon  le Monde dans un article publié en septembre 2007.

Si on doit comparer avec Londres,  5.200 Britanniques dont 75% de femmes, se seraient convertis à l’Islam en 2011 selon une étude réalisée par des chercheurs britanniques. Et un quart de ces femmes l’ont fait pour leur partenaire musulman. Elles reprochent une société britannique avec un trop d’abus d’alcool et une trop grande liberté sexuelle. En France, des raisons similaires semblent animer les femmes converties à l’islam.

Pour Diam’S, la rappeuse , de nombreuses réactions s’émeuvent. À l’image de Fadela Amara, l’ancienne secrétaire d’État à la Ville de François Fillon et ex-présidente du mouvement « Ni putes ni soumises », :

« Elle est un vrai danger pour les jeunes filles des quartiers populaires, parce qu’elle donne une image de la femme qui est une image négative ». Sur le web, certains pointent du doigt une islamophobie rampante, mais les commentaires des internautes flirtent le plus souvent avec le « point Godwin », notait Marianne2.fr en 2009.

http://alyaexpress-news.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.