Témoignage personnel …

Depuis plus de 3 semaines Israel reçoit régulierement des centaines de missiles venant de Gaza . La vie pour les habitants restés là, devient un enfer quotidien. Faut les nerfs solides pour supporter les sirènes à répétition  synonymes de mort, les courses vers les abris, quand il y en a un à proximité, les cris des enfants et les visages des adultes qui témoignent d’une peur profonde . Car l’ennemi , le missile, est invisible , sa chute est imprévisible  il peut tomber la, à 10 mètres ou plus loin , une vraie loterie de la mort !. cette sirène glace les os, rentre au plus profond de votre corps, de votre âme  comme un appel d’en haut ! Vous vous dites et si cette fois c’était pour moi ?
Le jour , éveillé il est plus facile de courir se mettre à l’abri , mais la nuit lorsque l’on dort ???
à chaque instant l’alerte peut retentir . ce qui signifie que nous avons 15 secondes pour aller à l’abri . 15 secondes ! , le temps nécessaire à un missile tiré de gaza pour arriver dans ma région … 15 secondes …en 15 secondes il faut se réveiller  se demander si l’on rêve ou pas, prendre conscience du danger, se lever et courir à l’abri, rassembler la famille … 15 secondes ….15 secondes pour rester en vie ….1 2 3 4 5 ……Boum !
Au milieu des angoisses, et des craintes survient parfois un éclair de bonheur et de joie partagée:

Ce soir ( 20 nov) nous étions dans le seul restaurant déserté et ouvert de Netivot ( alors que d’habitude ils sont pleins) . Ville quasi déserte aujourd’hui. il y avait un car de militaires venus se restaurer . Ces militaires ces frères  ces jeunes, retirés de leur familles, de leurs femmes, de leur travail,  appelés de tout le pays et qui attendent sereinement l’ordre d’entrer à Gaza pour faire le sale boulot que le monde ne veut pas faire .

Et voila que , en l’espace de 10 minutes : deux alertes ! à deux reprises on s’est tous retrouvés dans les cuisines du restaurant pour se mettre à l’abri , soldats, clients ( 8 en tout ) et personnels. Et la au lieu de la peur et de l’effroi , dans l’attente de la chute du missile, une voix se lève puis deux , puis trois, puis  tous, on a chanté !! pas pour vaincre la peur, non, mais vraiment par fierté et assurance .

Puis les soldats ont plaisanté, qui allait faire la plonge, la cuisine,  qui allait payer l’addition… imaginez plus de 50 personnes dans 6 mètre carrés ! rien ne pouvait nous arriver à cet instant ! tous les missiles pouvaient bien s’abattre , nous étions joyeux et unis ! Que le peuple juif peut être beau et unis quand il le faut ! quelques minutes inoubliables, quelques minutes rafraîchissantes dans cette grisaille ambiante  !

Amis de France ne vous inquiétez pas pour nous . C’est dur mais on tient le coup car notre combat est juste ! vous aussi, allez manifester votre soutien à Israel partout ou une manif est organisée, et dernière chose : priez pour Israel , priez pour que nous puissions vous accueillir à votre descente d’avion, quand vous aurez décidé de faire votre Alyah ! à bientôt

Benjamin Parienti
Maagalim , Israel le 20/11/2012

Laisser un commentaire