Chalon-sur-Saône défie le Maccabi Tel-Aviv en Israël jeudi (20h05) pour poser la première pierre d’un miracle en trois actes qui lui permettrait d’avoir encore un avenir en Euroligue de basket.

Après la défaite à domicile face à l’Alba Berlin, la quatrième en six journées, le champion de France n’a plus qu’une infime chance d’atteindre le Top 16 et aura sans doute besoin de trois victoires lors de ses trois derniers matches pour arracher sa qualification.

Cela s’annonce extrêmement difficile, à commencer par le match au Maccabi qui s’était imposé 90-61 à l’aller, sachant qu’il faudra encore rencontrer Sienne et aller à Malaga ensuite.

Et l’Elan peut même être mathématiquement éliminé dès jeudi avec une défaite à Tel-Aviv si Berlin bat Gdynia dans le même temps.

« On ne rêve pas, on est réalistes, ce serait un miracle si on gagne contre le Maccabi, mais on va essayer », souligne l’entraîneur Gregor Beugnot, rassuré tout de même par le beau succès 80-66 de ses troupes au Mans lundi qui a permis aux Chalonnais de rejoindre le MSB en tête du championnat.

« On a montré une belle solidarité, j’espère que ça va continuer », ajoute Beugnot qui peut désormais compter sur deux meneurs de métier avec sa nouvelle recrue Kevin Houston et Steed Tchicamboud, malade lundi mais rétabli.

Reste que battre le quintuple champion d’Europe est un exploit qu’aucune équipe française n’a réussi depuis 14 matches et la victoire de l’Asvel en 1999 lorsqu’elle fut dirigée par un certain Gregor Beugnot.

 © 2012 AFP
http://www.juif.org

Laisser un commentaire