La frontière avec Gaza est une zone particulièrement dangeureuse. Les tireurs d’élite du Hamas, les missiles anti-chars tirés par les terroristes et les engins explosifs placés à proximité de la clôture menacent les soldats qui patrouillent sur zone. Pour protéger cet espace et les soldats qui y opèrent, Tsahal a intégré le véhicule sans pilote le “Guardium”.

 L’avantage ? Il protège la frontière sans mettre en danger de soldats.

Comment ça marche?

Depuis une salle d’observation, des soldats qualifiés suivent les mouvements du  ”Guardium” le long de la frontière avec l’Égypte et Gaza. téléguident l’engin et analysent les images filmées par ses caméras. disposées de part et d’autre du robot.

“Le Guardium” made in Israël

Coopérer avec les soldats de terrain

Dès qu’une menace est détectée par le robot, les soldats depuis leur salle de contrôle préviennent immédiatement les combattants sur le terrain afin qu’ils neutralisent le danger.

“Le Guardium” le long de la clôture de sécurité

Des opérateurs? Plutôt des opératrices!

Les soldats du Guardium sont exclusivement des…soldates. Elles contrôlent le Guardium à l’aide de manettes, de pédales de vitesse, d’un volant et des moniteurs qui retransmettent les images envoyées par le robot du terrain en direct.

Des soldats patrouillent avec le Guardium

Toutes ces soldates ont déjà leur permis de conduire, c’est une condition d’acceptation dans l’unité. Elles doivent être capables de se concentrer pendant des heures devant leurs écrans de surveillance. Une fois admises, elles suivent une formation de quatre mois pour apprendre à téléguider le Guardium en effectuant notamment des simulations sur Jeep et Tomcar.

Des soldats patrouillent avec le Guardium

Toutes ces soldates ont déjà leur permis de conduire, c’est une condition d’acceptation dans l’unité. Elles doivent être capables de se concentrer pendant des heures devant leurs écrans de surveillance. Une fois admises, elles suivent une formation de quatre mois pour apprendre à téléguider le Guardium en effectuant notamment des simulations sur Jeep et Tomcar.

Une soldate avec son Guardium

Le Guardium, efficace contre quoi et qui?

1. Une personne/objet suspect près de la frontière avec Gaza entre dans le champ de vision des caméras du Guardium. Les soldats, derrière leurs écrans de surveillance, activent les haut-parleurs et lancent un premier avertissement. Si la menace persiste, ils mobilisent les combattants opérant dans la zone.

2. Les opérateurs du Guardium repèrent l’entrée d’un tunnel de contrebande et préviennent immédiatement des soldats sur le terrain dont le rôle est de surveiller les activités à proximité du tunnel.

Le Guardium repère une brèche dans la clôture de sécurité

3. Le Guardium détecte des traces de pas et une brèche dans la clôture de sécurité indiquant une tentative d’infiltration récente en territoire israélien. Les soldats dans la salle des opérations  alertent les traqueurs de Tsahal du bataillon de reconnaissance du désert, qui envoient des forces immédiatement sur les lieux.

Des traces de pas détectées par le Guardium

4. Le 5 août dernier, des terroristes du Jihad islamique opérant depuis le Sinaï tuent 10 soldats égyptiens, volent deux véhicules militaires dans le but de s’infiltrer en Israël à un endroit où la clôture a été endommagée.  Les robots “Guardium” ont patrouillé le long des frontières entre Israël, Gaza et l’Égypte pendant 80 heures jusqu’à ce que la barrière soit intégralement réparée.

Dégâts détectés par le Guardium

5. Au cours des émeutes de la Nakba, le Guardium a permis de repérer un suspect en train de creuser un tunnel près de la clôture de sécurité pour s’infiltrer en Israël.

Le Guardium capture par vidéo des manifestants près de la frontière avec Gaza

Les véhicules sans pilote, quel avenir ?

Au cours des deux prochaines années, le véhicule sans pilote actuel sera remplacé par le Ford F-350, un modèle plus grand et plus sophistiqué, équipé d’armes, et pouvant patrouiller plus longtemps.

http://tsahal.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.