Un atelier Article Précédent
Daphna Poznanski : annulation de son élection !Article Suivant

L’Allemagne propose ses services aux ressortissants Israéliens dans les pays hostiles.

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
L’Allemagne propose ses services aux ressortissants Israéliens dans les pays hostiles.

ISR-GER

Par David Rochman – lemondejuif.info

L’Allemagne a proposé ses services consulaires aux ressortissants israéliens qui se heurteraient à des difficultés dans les pays avec lesquels Israël n’a pas de relations diplomatiques. Une proposition examinée cette semaine à Tel-Aviv par les diplomates des deux pays dans le cadre du 50e anniversaire des relations bilatérales en 2015.

Jusqu’à présent, aucun accord n’a été signé, et les modalités précises n’ont pas encore été déterminées, mais les diplomates des deux pays affirment que cette proposition sera officialisée dans un avenir proche.

« Sur le fond de leur histoire très douloureuse, Allemands et Israéliens ont accompli un miracle dans la construction de leur amitié. Nous voulons élargir et approfondir cette amitié, même en ce qui concerne les questions concrètes de la vie quotidienne » indique l’ambassadeur de l’Allemagne en Israël, Andreas Michaelis. « Si nous, les Allemands, pouvons assister les citoyens israéliens à l’étranger où Israël n’a aucune relation diplomatique, ce serait pour nous un grand signe de confiance ».

Les responsables israéliens ont également salué l’initiative allemande : « Cela nous paraît une suggestion très positive et nous allons maintenant travailler sur l’accord parce qu’il y a des questions techniques qui doivent être élaborées » a déclaré jeudi Paul Hirschson, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Jérusalem.

Israël a des relations diplomatiques avec 159 pays et interdit à ses citoyens d’entrer dans six États ennemis, ce qui laisse environ 30 pays où les Israéliens se retrouvent sans aucune représentation diplomatique ou consulaire. Le Canada représente traditionnellement les intérêts des citoyens israéliens à Cuba, mais dans la plupart des autres pays, les Israéliens sont sans une adresse officielle à laquelle ils peuvent avoir recours en cas de grande urgence.

L’Allemagne et Israël ont établi des relations diplomatiques en 1965.  « A l’approche du prochain Jubilé, Berlin et Jérusalem examinent divers moyens d’approfondir la coopération bilatérale, notamment dans les domaines qui améliorent la vie quotidienne des citoyens » ont déclaré des diplomates allemands.

« L’offre de Berlin présentée cette semaine par le directeur général du ministère des Affaires étrangères allemand pour les affaires juridiques et consulaires, Franz-Josef Kremp, ne concerne pas la délivrance de passeports aux Israéliens » a déclaré le diplomate de l’ambassade d’Allemagne à Tel-Aviv. Toujours selon lui « Cette aide concerne les touristes qui ont perdu de l’argent, des documents de voyage ou des téléphones cellulaires, ou sont devenus malades ou blessés ayant besoin d’être rapatriés, et également la prise en charge des prisonniers malades et le rapatriement des corps d’Israéliens morts à l’étranger ».

L’été dernier, le consul allemand en Tanzanie a offert une assistance à deux Israéliens qui se trouvaient sur un ferry qui avait coulé.

Selon la loi israélienne, les citoyens sont interdits d’aller en Arabie Saoudite, au Liban, en Syrie, Irak, Iran et au Yémen.

Théoriquement, les Israéliens sont autorisés à visiter et à faire des affaires dans tous les autres pays, et ce, indépendamment de leurs relations diplomatiques avec Israël. Toutefois, le Conseil National de sécurité israélien lance régulièrement aux voyageurs israéliens des avertissements pour certains pays réputés dangereux pour diverses raisons. Actuellement, ces pays sont : l’Azerbaïdjan, le Burkina Faso, le Mali, le Togo, la Somalie, la Côte d’Ivoire, le Nigéria, le Kenya, ainsi qu’un certain nombre d’Etats arabo-musulmans comme le Soudan, le Pakistan, la Malaisie, l’Indonésie, la Libye, le Maroc, le Koweït, le Qatar, Oman, la Tunisie et la Turquie.

D’autres, comme le Venezuela, la Bolivie et la Mauritanie ont coupé leurs relations diplomatiques avec Israël en 2009 à la suite de l’opération Plomb durci contre le Hamas dans la bande de Gaza.

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël