Comment améliorer la qualité de retraite des expatriés et des binationaux ?Article Précédent
Journée portes-ouvertes à la Résidence de France !Article Suivant

plainte déposée au pénal contre le Consul Général de France à Jérusalem !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
plainte déposée au pénal contre le Consul Général de France à Jérusalem !

Affaire du Lycée Français de Jérusalem, « Les 150 000 Français en Israël » déposent plainte au pénal contre le Consul Général de France à Jérusalem

Suite à la révélation par Jonathan-Simon Sellem et Jean-Patrick Grumberg de la demande du proviseur du Lycée français de Jérusalem Stéphane Le Tortorec, de ne pas respecter la minute de silence pour Yom Hashoah et Yom HaZikaron,

L’association « Les 150 000 Français en Israël » a décidé de déposer plainte au pénal contre le Proviseur et contre le Consul Général de France à Jérusalem Monsieur Desagneaux, pour « incitation à la haine raciale ».

Lycee_Francais_de_Jerusalem_01-500x375

Le proviseur, qui est sous la juridiction du Consulat de France à Jérusalem, a diffusé une note de service qui incite le corps enseignant à ne pas faire respecter la minute de silence que tout le pays observe pour commémorer les victimes de la Shoah.

שולח: stéphane LE TORTOREC, נושא: minute de silence BonjourDemain à 10h00 résonnera une sonnerie qui remémore la Shoah et qui demande une minute de silence. Vous pouvez marquer cette minute à titre personnel si vous le souhaitez et permettre aux élèves qui en manifesterai le souhait de s’y associer. Mais évitez à tout prix de solliciter les élèves ou de leur imposer et évitez les débats sur le sujet : la situation est suffisamment tendue en ce moment (mort cette semaine de deux jeunes en Cisjordanie) pour déclencher des réactions violentes (je pense aux 4ème notamment) et des polémiques qui ne peuvent que blesser les uns et les autres inutilement.

Merci de votre compréhension

cordialement,

Stéphane LE TORTOREC
Proviseur
Lycée français de Jérusalem
66 rue des Prophètes
BP 37001
95141 JERUSALEM

La note de service ci-dessus, même si elle laisse, à titre personnel, aux enseignants et aux élèves la faculté de respecter la minute de silence, invite le corps enseignant à ne pas solliciter les élèves pour qu’ils respectent cette commémoration, afin  de ne pas déclencher des réactions violentes et susciter des polémiques.

Alors qu’un élu de l’AFE (Assemblée des Français de l’Etranger) Monsieur Jacques Grunewald, élu sur la liste de l’ADFI (liste du PS) souhaite dans un mail** (ci dessous) ne pas donner à cet incident la mesure qu’il mérite, les 150 000 Français en Israël considèrent que la non commémoration des victimes de la Shoah au motif de préserver la « paix sociale » dans le lycée français relève de la négation de la Shoah, et est de nature à inciter à la haine raciale. En diffusant auprès du corps enseignant cette note de service, le Proviseur a enfreint la loi relative à la lutte contre le racisme.

Plus grave encore, des témoignages confirment que pendant la minute de silence certains étudiants on cru pouvoir faire le salut nazi.

Il n’est pas acceptable qu’en Israël, le seul endroit où  l’on ne commémore pas les victimes de la Shoah soit le Lycée Français de Jérusalem.

Il faut que tout le monde sache que nous les 150 000 Français en Israël appliqueront une tolérance zéro.

Les150000francaisenisrael@gmail.com

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël