enfantsSaviez-vous que l’ ONU classe Israël, 11e pays le plus heureux au monde?

A la 11eme place, sur 150 pays étudiés ! Et les pays islamistes en tête de ….queue !Les pays du Moyen Orient, après les soulèvements populaires qui ont eu lieu récemment, ont vu leur niveau de bonheur baisser de 11,7%.

Les gens les plus heureux au monde se trouvent au Danemark, selon un nouveau rapport publié lundi, basé sur des recherches menées par The Earth Institute à l’Université Columbia. Le bonheur est mesuré par une variété de paramètres, dont l’espérance de vie, la mortalité infantile, le statut socio-économique et l’éducation.

Malgré le froid, les pays du nord mènent le classement. Comme les années précédentes, les pays nordiques sont en tête de liste, avec le Danemark en première place. Il est suivi par la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas, la Suède, le Canada, la Finlande, l’Autriche et l’Islande. La neige rendrait-elle les gens heureux ?

A la 11eme place, sur 150 pays étudiés, se trouve Israël, venant juste avant la Nouvelle-Zélande, les Emirats Arabes Unis, les Etats-Unis, l’Irlande et le Luxembourg. Il y a un an, Israël se trouvait à la 14eme place, ce qui signifie que l’état hébreu a gagné 3 places dans le classement.

Les pays avec les citoyens les plus malheureux sont en Afrique et d’autres régions frappées par la pauvreté. Le pays avec le plus bas niveau de bonheur est le Togo. Un peu plus haut dans la liste se trouvent la Guinée, la République Centrafricaine, les Comores, la Tanzanie et le Sénégal, aux côtés du pays européen avec la population la plus malheureuse, la Bulgarie.

Selon le professeur John Helliwell, économiste à l’Université Columbia qui a rédigé le rapport, l’indice de bonheur s’est amélioré entre 2005 et aujourd’hui. Cependant, tandis que l’Amérique latine et les Caraïbes ont montré une amélioration spectaculaire de leur indice de bonheur, les pays du Moyen Orient, après les soulèvements populaires qui ont eu lieu récemment, ont vu leur niveau de bonheur baisser de 11,7%.

« Le printemps arabe n’était pas bon pour beaucoup de gens dans ces régions, » a déclaré Helliwell. « Mais les baisses les plus importantes ont été vues dans les pays les plus durement touchés par la crise de l’euro, la Grèce, l’Italie, l’Espagne et le Portugal. »

« Le bonheur se compose d’émotions positives vécues par une personne, plaisir dans la vie, satisfaction, sentiment de bien être, optimisme et trouver un sens dans la vie, » explique Effi Gil, un expert en psychologie médicale. « Dans les pays où il y a la prospérité économique, des politiques d’impositions élevées qui réduisent les inégalités, la liberté individuelle et un impact réel sur la vie personnelle de quelqu’un, il existe un indice de bonheur plus élevé, comme on peut le voir dans le cas des pays nordiques. »

« D’autre part, dans les pays où il y a un régime totalitaire, des guerres répétées, la corruption et l’absence de toute influence réelle sur le bien être de chacun, il y a un sentiment croissant d’impuissance individuelle et de faibles indices de bonheur. »

Alors comment se fait-il que l’indice de bonheur d’Israël soit parmi les plus élevés au monde, malgré les critiques constantes et le mécontentement apparemment partagé par la plupart des israéliens ? « Israël a toujours été perçu comme un peuple optimiste, » a déclaré Gil. « Si vous regardez les sondages publiés pour Rosh Hashana, il semble que la plupart de la population soit satisfaite de sa vie, » a-t-il dit.

« Même avec les lacunes, il y a un sentiment de liberté plus élevé, l’espoir constant d’une amélioration de l’économie, de la sécurité, et le sentiment que par rapport aux pays qui nous entourent, nous sommes dans une position favorable, et, par conséquent, il y a un niveau relativement élevé de satisfaction des israéliens vis-à-vis de leur vie, » a noté Gil.

juif.org

Laisser un commentaire