Yom Kippour est un temps de réflexion pour les soldats aussi. Le Rabbin militaire général de Tsahal, le général de brigade Rafi Peretz partage ses pensées avec les soldats de Tsahal et le peuple juif à l’occasion de Yom Kippour.

Parfois, la vie est comme une course folle où chacun sprint vers l’avenir. De l’école à l’armée, de l’armée à l’université, de l’université au travail. Et le temps libre est rempli par tous ce que propose internet ou les réseaux sociaux et ne permet pas de s’arrêter pour se concentrer sur soi-même.

Être à l’armée est exigeant et excitant : exercices, pratiques de tirs, gardes, formations. Jour après jour, mission après mission. Dans ces conditions, il est difficile de prendre le temps de réfléchir et se poser les questions importantes. Quelles sont les valeurs de la vie ? Quelle est le but de la vie ? Quelle est le rôle de ceux qui ont survécu l’exil pendant tant de générations et sont retournés sur la terre de leurs ancêtres ?

rabbin-militaire-général

Yom Kippour est l’occasion de voir plus loin. C’est l’occasion de s’asseoir et penser à propos de l’année écoulée et l’année à venir. Y a-t-il eu un progrès ? Cette année a-t-elle eu une signification spéciale ? Quelles décisions positives seront prises pour l’année prochaine ?

Le plus grand regret que l’on puisse avoir à Yom Kippour est de ne pas avoir donné de soi-même, de ne pas s’être surpassé pour les autres. C’est l’occasion de prendre de nouvelles bonnes décisions afin de progresser, aller de l’avant et de s’améliorer. Chaque personne qui a donc heurté un de ses proches doit réparer son erreur, faire la bonne chose et demander pardon. En adoptant cette approche, l’amitié et la fraternité sont renforcées, ces deux valeurs qui sont essentielles à l’armée et au peuple juif.

Aux soldats et aux commandants :

Vous avez le mérite d’être les émissaires du peuple juif. Vous ne l’avez pas choisi mais c’est ce que vous faites : travailler dur dans tous l’État d’Israël avec la volonté de défendre le pays par vous-mêmes contre ceux qui veulent le nuire. Vous êtes les héritiers des précédentes générations, survivants des horreurs qu’ils ont subi et qui nous ont transmis leur héritage en déclarant : continuez, construisez, développez, sans avoir peur.

soldats-tsahal

Oui, chers soldats, vous êtes la nouvelle génération. L’État d’Israël est fort et florissant. Vous êtes soldats d’une armée entraînée et sur sa garde. C’est en grande partie grâce à votre dévotion et votre amour du pays, l’amour que vous portez à vos amis et vos soldats. C’est la manière de célébrer Yom Kippour : avec confiance, fraternité et amitié.

Soyez inscrits dans le livre de la vie pour une belle année de paix.

Laisser un commentaire