L’enquête annuelle du Boston Consulting Group dresse la liste des 50 entreprises mondiales les plus innovantes.

La nouvelle voiture électrique de Renault présentée à Shanghai en avril dernier. (Peter PARKS/AFP)
La nouvelle voiture électrique de Renault présentée à Shanghai en avril dernier. (Peter PARKS/AFP)

Le classement annuel des 50 entreprises les plus innovantes dans le monde a été rendu public par le cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG). L’étude a été menée auprès de 1 500 cadres dirigeants en tenant compte également des dépenses de recherche et développement des entreprises citées, ainsi que de la croissance de leur chiffre d’affaires et de leurs résultats.

NEUF MARQUES AUTOMOBILES DANS LES 20 PREMIERS

Dans le top 20, le secteur de l’automobile, avec 9 marques, est plus représenté que les entreprises high-tech, qui ne sont que 8.

14 entreprises de l’automobile sont considérées comme étant parmi les plus innovantes. Le français Renault est la seule entreprise hexagonale présente dans ce classement et se place à la 48e  position. Aujourd’hui, la capacité des constructeurs automobiles à s’adapter à la crise est saluée, alors qu’il y a encore quelques années, le secteur considéré comme le plus innovant était la pharmacie, soulignent les responsables de l’étude.

PREMIERS : APPLE, SAMSUNG ET GOOGLE

Le trio de tête reste quasiment inchangé, avec Apple, Samsung et Google sur les marches du podium, comme en 2012.

Le coréen Samsung fait partie des 7 entreprises asiatiques présentes dans le classement. Ces dernières sont coréennes ou chinoises, seuls pays émergents à abriter des entreprises dans ce classement.

General Motors, Volkswagen et le lessivier Procter et Gamble ont gagné plus de 10 places dans le classement en un an. Bayer, Unilever, Tencent, Teslan et Dow Chemical sont des sociétés qui entrent, pour la première fois, dans ce classement.

DES CANDIDATS DE LA NET ÉCONOMIE FRAPPENT À LA PORTE

Non présentes dans l’édition 2013, plusieurs entreprises de la net économie sont citées régulièrement par les personnes interrogées et pourraient apparaître dans les prochains classements, telles que Spotify,Pinterest ou WhatsApp.

UNE ENQUÊTE AUPRÈS DE 1 500 CADRES SUPÉRIEURS INTERNATIONAUX

L’étude, qui est dans sa huitième édition, se base sur un sondage mené auprès de plus de 1 500 cadres supérieurs issus d’entreprises de différents secteurs d’activité et de l’ensemble du globe, pour moitié d’Amérique du Nord et d’Asie du Sud-Est.

Pour la première fois, ces cadres ont été amenés à noter leur propre société. Un cinquième d’entre eux juge « bonne » la performance de la leur, un cinquième l’estime « faible », les 60 % restants considérant la performance de leur entreprise, en matière d’innovation, comme « moyenne ».

La-Croix.com avec AFP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.