panneau

Ce vendredi 17 janvier 2013, sur le coup de midi, les Ashdodiens avaient rendez-vous.

Rendez-vous avec le passé de leur ville, rendez-vous avec le calendrier juif pour le présent et rendez-vous avec l’avenir par la présence en ce lieu d’une partie du public… porteur d’avenir.

Le lieu se trouve sur la « tayelet ha sport », à la hauteur du croisement entre la tayelet en bordure de Moshé Dayan et Rehov Itsrak Rabbin.

De nouvelles fouilles archéologiques menées par le département des Antiquités israéliennes ont mis au jour de grandes tombes et d’autres plus modestes appartenant à l’histoire byzantine de la Cité.

tombes

Deux tombes dans leur entièreté (voûtes comprises) et d’autres en partie détruites font signe désormais aux passants et marcheurs.

L’histoire la plus reculée d’ « Ashdod Yam » s’inscrit dans un lieu vivant et fréquenté de la ville.

Un panneau explicatif, un cheminement permettent à chacun de prendre connaissance de ce lointain passé.

Pour le responsable du département des Antiquités israéliennes, le site d’Ashdod est sans doute l’un des plus importants pour les périodes considérées.

En fait le site d’Ashdod Yam se double d’un site « frère » situé à 5 kilomètres de là, à Tel Ashdod.
mairie

Le deuxième temps fort fut d’une certaine manière la célébration de Tou Bichevat (sous les auspices de la ville) : douceurs, eau, rameaux d’eucalyptus, brins de cannelle et des pensées à planter au pied de ce site historique.

plantation

Le troisième point est dû à la main des enfants qui plantèrent ces pensées. L’avenir !!!

Des mains d’enfants, des fleurs dédiées à ces lointains Ashdodiens. Un moment fort où le Passé s’invite, où le présent se vit et où l’Avenir s’invente…..

 Norbert Bel Ange Pour Ashdod Café le 18 janvier 2014.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.