Création d'un lobby parlementaire pour soutenir les franco-IsraeliensArticle Précédent
Charles Aznavour revient chanter juste pour nous !Article Suivant

AMit à Ashdod pour rencontrer les olim du « Mékif Youd »

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
AMit à Ashdod pour rencontrer les olim du « Mékif Youd »

choraleCliquez sur la photo pour voir la vidéo

Ce mardi 21 janvier se tenait au Mekif Youd un événement important : la branche francophone des volontaires/donateurs de la chaîne AMit s’est rendue à Ashdod pour visiter la ville et rencontrer les olim du Mekif.

Ils ont été reçu par le corps enseignants et le directeur du Mékif ainsi que des représentants des parents et des élèves qui ont raconté combien on s’occupait d’eux…

Tous les membres de cette délégation d’AMit ont été assez impressionnés. Le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ se trouvait parmi eux. Voici ce que ce dernier a écrit :

Dans un tour organisé par AMIT, nous sommes partis de Jérusalem direction Ashdod, pour visiter un des centres d’éducation/beit-‘hinoukh de AMIT et nous en avons profité pour découvrir la ville, sa magnifique plage de sable fin et son port devenu le premier port d’Israël.

Selon la Bible, c’est à Ashdod que les Philistins emmenèrent l’Arche d’alliance comme un trophée en l’honneur de Dagon, en -1050, et c’est là où D.ieu les frappa d’hémorroïdes et où Il fit tomber Dagon face contre terre…. devant l’Arche sainte (1Sam 5:3).  

Ashdod, reconstruite en 1955, est l’exemple vivant d’une prophétie biblique réalisée. Parlant des villes antiques d’Israël, D.ieu dit  : « … elles seront rebâties, JE relèverai leurs ruines » (Esaïe 44:26 ; Amos 9:13).  

Quoi de plus émouvant que d’entendre raconter la manière dont une ville est recréée « de rien » : c’est la sensation de vivre la suite des temps bibliques ! Puis, entendre comment un homme a eu la vision de créer un port en eau profonde ; quelle récompense lorsque le Queen Elisabeth 2 viendra accoster en 1973 à Ashdod ! Aujourd’hui, le port avec ses 1300 employés, faisant shabbat, rivalise avec les plus grands dans le monde – il accueille 2300 cargos-containeurs par an. Et selon la vision de Ben Gourion, Israël s’agrandit sur la mer. 

logo amit

Le Lycée Mekif AMIT Youd

Tout le staff du lycée était là pour nous accueillir – le directeur Ido, ancien officier Golani, Céline la principale, responsable francophone, Yaéli, l’inspectrice des lycées du sud, et Daniel de l’assocation AMI qui s’occupe de l’intégration des olim français. Bon nombre d’élèves parlent français, car il y a dans cet établissement, outre les Israéliens sabras nés en Israël, des Olim de France, d’Ethiopie, de Géorgie, de Norvège. En tout, 676 élèves, dont 137 venant de France.

Il est peu courant dans un établissement scolaire d’entendre une chorale chanter des psaumes… et de faire lever l’assemblée pour chanter l’Hatiqvah. C’est cela AMIT (1) avec sa volonté d’inculquer des valeurs morales, l’amour du sionisme, et former des futurs leaders. Le plus surprenant, outre la qualité de l’éducation, sont les relations quasiment familiales qui animent le corps professoral et les élèves. Les adultes se doivent d’être des modèles, des parents de substitution, et de considérer chaque élève comme unique.

Dans ce lycée, se trouve un jeune garçon qui était dans l’école Ozar Hatorah à Toulouse, lors de l’attentat de Mohamed Merah en mars 2012. Il est toujours profondément choqué. Le matin, il ne peut pas rentrer dans l’enceinte du lycée. Chaque jour, un membre du personnel vient le chercher pour le faire entrer à l’intérieur, car c’est trop dur pour lui, l’attentat ayant eu lieu à la porte de l’école. Parfois il ne peut tout simplement pas venir. Alors les profs vont chez lui et l’aident à rattraper les cours.

C’est le slogan de AMit : « Construire Israël, enfant par enfant »…, en participant ainsi à l’intégration des jeunes, dans les trois domaines : scolaire, social, et culturel, et donnant une chance à ces jeunes pour qu’ils deviennent à leur tour des modèles pour d’autres.

A propos de AMit
Selon la vision d’une femme de valeur, 
Bessie Gotsfeld, AMIT a été fondée en 1925.
28.000 jeunes dans 108 centres dans tout Israël sont aujourd’hui scolarisés et formés dans des écoles, lycées, et villages AMIT. L’histoire de l’Israël moderne nous donne l’image d’un miracle économique, mais beaucoup d’Israéliens n’en profitent pas, du fait d’une famille désunie, d’une intégration difficile, d’un arrière-plan ethnique trop différent. Ils ont besoin d’aide. Ils ont besoin d’espoir. C’est là qu’intervient AMIT – AMIT offre une attention, un apprentissage scolaire, technologique. AMIT fournit une vraie formation incluant des activités de tous ordres, dont musicales, tout en inculquant les valeurs juives et un sentiment de tolérance, d’unité et de respect.

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël