La Fédération Israélienne Francophone a organisé un séminaire de formation pour les volontaires de l’association Imave, le vendredi 24 janvier 2014. Cette rencontre préparée par le Docteur Joseph Zrihen, Président Exécutif de la F.I.F, sera suivie de plusieurs séances afin d’approfondir le thème 1 du programme établit lors de notre premier rendez vous de formation en juillet 2013.

1. l’enfant et sa famille : Aspects psychologiques et approches comportementales. La prise en charge et l’accompagnement.

2. Etude et compréhension de l’environnement : Aspects démographiques et sociologiques en Israël et spécificités d’Ashdod. Les interactions entre le milieu, la famille, l’école et les services sociaux.

3. la communication : comment accompagner le Savoir Faire du Faire Savoir… Les techniques de communication moderne adaptées à Imave.

Intervenant extérieur Madame Nesly Elalouf, Psychologue Clinicienne des enfants ado-adultes thérapie familiale qui exerce depuis de nombreuses années à Jérusalem et à Tel Aviv auprès d’enfants en situation de détresse.
Une grande majorité des volontaires étaient présents. Cette formation sur le thème « l’enfant et sa famille » a été animée avec sérieux et professionnalisme par Madame Nesly Elalouf.
Après un tour de table, chacun s’est présenté et a expliqué succinctement ses motivations, les difficultés rencontrées dans ce travail et ses attentes. Rapidement chacun a pris conscience que tous les volontaires étaient animés par le même besoin : avoir des réponses précises afin d’aider de la meilleure façon ces enfants en situation difficile. La grande majorité des bénévoles est composée de francophones ayant fait leur Alia et venant de divers pays tel que la France, la Belgique, la Turquie etc… L’ambiance était chaleureuse et dynamique. Les volontaires particulièrement motivés et enthousiastes ont immédiatement manifesté leur vif intérêt. Ensuite le formateur a proposé de se regrouper en atelier afin que chaque participant puisse exprimer clairement ses attentes. A partir de ce premier travail la formation s’est orientée vers des demandes précises.
Elles se subdivisent en trois grands groupes

1. Quelles sont les limites de l’intervention du volontaire dans la classe, Comment intervenir de manière à être le plus efficace possible.
2. Comment réagir face à la difficulté d’un enfant qui une fois de retour à la maison sera à nouveau confronté aux problèmes économiques et matériels de sa famille.
3. Avons-nous des critères suffisants nous permettant de mesurer notre intervention.

Madame Nesly Elalouf a préparé un programme sur plusieurs rencontres qui répondront aux besoins de chacun. Ainsi sur les questions du comportement à tenir vis à vis des enfants : elle a conclu en parlant de la place que chaque bénévole se donne au sein de cette structure et a expliqué l’importance pour le volontaire de connaitre son identité car si elle est claire, celle de l’enfant le sera et ainsi des liens pourront se créer.
Nous sommes repartis renforcés et vraiment satisfaits. Chacun mesure l’importance de ce travail en amont. Il nous donne des outils supplémentaires afin d’être plus précis et plus efficace dans notre mission auprès d’enfants classés en situation de détresse par les services sociaux de la ville.

Tous les participants ont très chaleureusement remercié le Docteur Joseph Zrihen et Madame Nesli Elalouf pour l’excellence de cette prestation.
C’est avec impatience que nous attendons la prochaine séance.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.