Israël : Téléphone-TV-Internet, un vrai casse tête !Article Précédent
Avril : tout le programme d'activité du Article Suivant

La Cachérisation des ustensiles pour Pessah’

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
La Cachérisation des ustensiles pour Pessah’

Il est interdit d’utiliser durant Pessah’, la vaisselle que l’on utilise durant toute l’année, puisque cette vaisselle a absorbé du H’amets.

cacherisation1

Les lois de la Cachérisation des ustensiles pour Pessah’ sont complexes aussi bien du point de vue Halah’ique, que du point de vue technique.

Le procédé de Cachérisation de tout ustensile dépend de son utilisation, puisque nous avons un principe selon lequel, un ustensile « rejette comme il absorbe » (Kébol’o, Kah’ Polto).

Par conséquent, un ustensile dans lequel on a fait cuire du H’amets au moyen d’un liquide – comme une marmite ou une casserole sur le feu – doit être cachérisé par Hag’ala, c’est-à-dire, être immergé à l’intérieur d’un ustensile qui se trouve sur le feu, et qui est remplie d’eau bouillante. Il faut impérativement que l’eau bouillante dans laquelle on va immerger l’ustensile à cachériser soit celle qui se trouve à l’intérieur du Kéli Richonn (dans une marmite qui se trouve sur le feu).

(C’est-à-dire, il faut immerger l’ustensile à Cachériser, exclusivement dans un ustensile contenant de l’eau bouillante et qui se trouve encore sur le feu, et non dans de l’eau qui a bouilli sur le feu et qui a été ensuite transvidée dans un autre ustensile, car ce nouvel ustensile s’appelle « Kéli Chéni ». Or, l’eau bouillante qui se trouve dans un Kéli Chéni, n’a pas la capacité suffisante pour causer le rejet de ce qui est absorbé dans les parois de l’ustensile à Cachériser.)

C’est pourquoi, les couteaux, cuillères et autres couverts peuvent être Cachérisé en les immergeant dans l’eau bouillante de la bouilloire électrique (Koumkoum), en trempant d’abord un côté du couteau, et ensuite l’autre côté.

Avant la Hag’ala, il faut veiller à nettoyer correctement l’ustensile de toute trace de saleté ou de rouille.
Les broches et les grilles que l’on utilise directement avec le feu, sans la présence du moindre liquide, nécessitent une Cachérisation par Libounn, c’est-à-dire, un passage à la flamme jusqu’à produire des étincelles, ce qui correspond au stade où le métal devient rouge.

Il en est de même pour un ustensile dans lequel on fait cuire un gâteau sur les feux de la gazinière, durant toute l’année. La Cachérisation de cet ustensile ne peut se faire que par Libounn total, c’est-à-dire, jusqu’à produire des étincelles.Mais généralement, les marmites ne sont pas assez résistantes pour supporter ce genre de traitement, et c’est pourquoi il faut acheter des marmites spécialement pour Pessah’.

Mais par contre, une marmite dans laquelle on a cuit du H’amets avec un liquide, cette marmite est tout à fait cachérisable par immersion dans de l’eau bouillante (Hag’ala).
La grille qui se trouve au-dessus des feux de la gazinière doit être nettoyée et immergée dans de l’eau bouillante.

Si l’on a déversé de l’eau bouillante sur la grille de la gazinière, elle est Cachère Lé-Pessah’.

Les ustensiles en plastique sont cacherisables selon la manière de leur utilisation, c’est-à-dire que si l’on à l’habitude de les utiliser à froid il suffira de bien les laver.

S’il est d’usage de les utiliser à chaud mais en second degrés c’est à dire que l’ustensile n’a pas été chauffé à partir d’une source de chaleur mais on n’y a versé un liquide ou un aliment chauffé lui à partir d’une source de chaleur, alors sa cacherisation consiste à verser dessus de l’eau bouillante comme par exemple de la bouilloire électrique.

Pour cette raison, une nappe en plastique recouvrant la table tout au long de l’année, et il existe un risque que du Hametz chaud ait été posé dessus, ou pourra la cacheriser en procédant d’abord à un bon nettoyage avec un produit d’entretien ou du savon et ensuite on versera de l’eau bouillante à partir de la bouilloire.

Il en sera de même pour une table non recouverte d’une nappe au courant de l’année. Si l’on à peur que l’eau bouillante dégrade la table on pourra se contenter de bien la nettoyer et de la recouvrir d’une nappe neuve ou bien, cacheriser comme plus haut.

Le plan de cuisine en marbre a le même statut que la table traitée ci-dessus et les éviers de même. Cependant certains sont plus rigoureux et ont l’habitude de recouvrir le plan de travail avec de l’aluminium ainsi que les éviers.

Rabbi Yehouda Hah’assid nous enseigne que du fait que les lois de cacherisation des ustensiles sont extrêmement complexes, il est préférable de faire la cacherisation en présence d’une personne experte en la matière.

De même dès qu’un doute s’installe concernant les lois de Pessa’h en général, il convient de demander l’avis d’une autorité rabbinique compétente.

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël