Ashdod : Parlement du leadership pour les jeunes sur le thème de l'égalité des sexesArticle Précédent
Permanence consulaire - Ashdod le 12/05/2014 à 9h à 12hArticle Suivant

Ashdod : La rationalisation énergétique – un moteur de croissance

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Ashdod : La rationalisation énergétique – un moteur de croissance

9848 – La rationalisation énergétique : un moteur de croissance

À Ashdod, nous travaillons sans relâche afin d’améliorer la qualité de la vie et de l’environnement sur plusieurs plans. La rationalisation énergétique est un des aspects fondamentaux de la mise en application de la charte sur le climat et de l’action pour la durabilité dans l’espace urbain. La municipalité assure que la rationalisation énergétique permettra de réduire les coûts de maintenance et de fonctionnement et qu’elle représente un moteur de croissance sur le marché.

« La municipalité d’Ashdod, signataire de la charte sur l’environnement du 15e forum, a défini un programme d’action en vue de réduire les gaz à effet de serre, la pollution de l’air et pour la rationalisation énergétique », déclare le département pour la qualité de l’environnement de la municipalité d’Ashdod, en soulignant que dans ce cadre, la municipalité effectue périodiquement un travail de recherche sur l’énergie qui sert de base aux programmes d’action. De plus, une vérification des compteurs a été effectuée, pour estimer le comportement énergétique selon le compteur.

La réduction de la consommation d’énergie n’est pas une idée nouvelle, mais dernièrement elle a pris une plus grande place dans les programmes d’action liés à la qualité de l’environnement. La municipalité possède des programmes détaillés en vue d’adapter la rationalisation énergétique et l’économie d’énergie comprenant : un système de commande et de contrôle sans fil pour le fonctionnement de l’éclairage urbain, avec l’utilisation de techniques innovantes et d’ampoules à économie d’énergie ; un système d’atténuation de l’éclairage dès 22 h 00 qui permet une économie de 3,3 millions de kilowatts/heure par an ; les feux de circulation fonctionnent avec des ampoules LED à économie d’énergie et leur consommation d’électricité a diminué de 70 % en moyenne, ce qui représente environ 670000 kWh par an.
La municipalité souligne d’autres actions ayant permis des économies d’argent significatives et en particulier la rationalisation énergétique qui contribue à un environnement plus sûr. Ainsi, en 2013 on a remplacé environ 300 ampoules au mercure par des ampoules LED moins nuisibles pour la santé. « Cela a permis une économie d’environ 134000 kWh par an » nous dit-on en citant en outre le remplacement de 71 ampoules par des projecteurs LED sur les places de la ville, « une économie de 28500 kWh par an » et la mise en place de 6594 ampoules à fluorescence économiques en 2013 « qui a permis une économie d’environ 150000 kWh par an ». On indique également d’autres actions d’économie comme par exemple le remplacement de 257 ballasts électromagnétiques par des ballasts électroniques, ce qui, en plus du système de commande et de contrôle sans fil, crée une économie d’énergie supplémentaire.

La municipalité déclare que « grâce aux seules actions mentionnées précédemment, la municipalité d’Ashdod a réalisé une réduction de 3123 tonnes de CO2 en 2013 » et souligne que dans le bâtiment de la mairie, on a noté une baisse de 10% de la consommation d’électricité grâce à un système pour fonctionnement économique des climatiseurs qui fonctionnent actuellement grâce à 2115 appareils et également un système de contrôle du bâtiment qui supervise les éclairages publics et la climatisation générale, au niveau de chaque pièce.

En même temps que les changements dans les infrastructures et les améliorations technologiques, une campagne d’information se déroule auprès des employés de la mairie, au sujet de l’extinction des lumières, des climatiseurs et des ordinateurs en fin de journée. « L’extinction des lumières en fin de journée a lieu dans tous les bureaux et parallèlement on a introduit un système d’extinction des ordinateurs couplé au pointage d’une carte de sortie », explique la municipalité en soulignant que cela a économisé l’électricité des serveurs.

En plus du bâtiment de la mairie, des actions de rationalisation et d’économie ont lieu dans d’autres institutions municipales. On a installé sur les toits des écoles 13 systèmes photovoltaïques. « En 2013, cela a produit environ 1,3 millions de kWh, représentant une économie de 940 tonnes de gaz à effet de serre qui n’ont pas été libérés dans l’atmosphère » déclare M. Émile Appelbaum, directeur du département de l’électricité, l’éclairage et les feux de signalisation, chargé de l’énergie. Mme Yamit Peretz, directrice du département pour la qualité de l’environnement, ajoute :« Il existe un programme cadre agréé pour faire baisser la pollution de l’air et protéger le climat, qui est entrain d’être réalisé. De plus, dans 6 lycées se déroule des activités en vue de réduire l’utilisation des ressources, avec l’accent sur l’eau et l’électricité, dans le cadre de comités écologiques ».

Eddie Benhamou
Porte-parole municipal

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël