Tsahal confirme que trois jeunes Israéliens ont été kidnappés. Ils ont été vus pour la dernière fois jeudi soir (12/06/2014) dans la région du Goush Etzion, proche de Jérusalem. Les forces israéliennes sont actuellement à la recherches des trois individus autour de la ville de Hébron.

Les 3 jeunes Israéliens kidnappés sont : Eyal Yifrach, 19 ans, Gilad Shaar, 16 ans et Naftali Frenkel 16 ans.

Le chef d’état-major, le lieutenant-général Benny Gantz, s’est exprimé samedi soir au sujet de l’enlèvement des trois jeunes Israéliens : “il s’agit d’un événement d’une extrême gravité. Tsahal, en coopération avec toutes les forces de sécurité israéliennes, agit depuis deux jours partout où il le faut de manière intensive. Nous continuerons d’agir et ferons tout le nécessaire afin de mettre fin à cette situation le plus rapidement possible. Nous restons vigilants quant aux autres fronts, notamment face à la bande de Gaza et à la frontière nord du pays, et gardons la même détermination dans toutes nos actions.”

Le général de brigade Motti Almoz, porte-parole de Tsahal, a déclaré : “notre mission est de s’assurer de leur bonne santé et de les ramener à la maison. Nous faisons d’importants efforts au niveau des Renseignements afin de retrouver les trois individus.”

Les soldats de Tsahal poursuivent leur recherche dans la région.

Une attaque parmi tant d’autres

Malheureusement, il ne s’agit pas d’un événement isolé. L’année passée, cette région a été le théâtre d’une série d’attaques terroristes qui visaient à nuire aux civils et soldats israéliens.

De nombreuses tentatives d’attaques terroristes impliquent des enlèvements. Au cours des deux dernières années, des terroristes ont mené des dizaines de tentatives d’enlèvements et leur motivation à kidnapper les Israéliens reste forte.

En 2006, des terroristes palestiniens ont capturé le soldat Gilad Shalit et l’ont détenu en captivité pendant 5 ans. Les terroristes voyaient dans cette action une réussite majeure, renforçant leur détermination à enlever des Israéliens et à les échanger contre des prisonniers palestiniens.

Au cours de ces derniers mois, d’autres attaques terroristes n’impliquant pas d’enlèvements ont provoqué la mort d’Israéliens.

  • En avril 2014, le soir de Pessah, un terroriste palestinien a tué un civil israélien en tirant sur sa voiture tandis qu’il roulait sur l’une des principales routes de la région qui entoure Hébron.
  • En novembre 2013, Eden Atias, un soldat de 19 ans, a été poignardé par un terroriste palestinien tandis qu’il dormait dans un bus, au nord de la ville d’Afula.
  • En septembre 2013, un terroriste palestinien a kidnappé le sergent Tomer Hazan, alors âgé de 20 ans. Pour cela, il a attiré le soldat jusqu’au village de Siniria au cœur de la Judée-Samarie, l’a tué et a caché son corps dans un puits. Lors de l’interrogatoire mené par les forces de sécurité israéliennes, le meurtrier a avoué qu’il souhaitait utiliser le corps du soldat pour l’échanger contre la libération de son frère emprisonné en Israël du fait de son implication dans différentes attaques terroristes.
  • Au lendemain de l’assassinat du sergent Hazan, un sniper palestinien a tiré sur le sergent Gabriel Kobi, âgé de 20 ans, à Hébron et l’a tué.

http://tsahal.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.