La trêve humanitaire de 4 heures supplémentaires acceptée par Benjamin Netanyahou vient d’être rompue par des tirs de roquettes dans le sud du pays.

Le cessez-le feu a été violé: l’alerte rouge a retenti dans le Conseil régional d’Eshkol  après les tirs de quatre roquettes depuis la bande de Gaza. Les roquettes sont tombées en dehors du village, personne n’a été blessé et aucun dommage n’a été constaté.

Le tir a eu lieu en dépit de l’accord avec Israël et après à une longue période de calme  jusqu’à 20 h 00. Les membres du Cabinet ont approuvé ce soir la prorogation de l’accord de cessez-le-feu temporaire jusqu’à minuit. Plus tard dans la soirée devrait être avoir lieu une nouvelle réunion de cabinet à 21 h 30.

Un haut responsable israélien a déclaré plus tôt que du point de vue d’Israël, il n’y a aucune raison d’empêcher les habitants de Gaza de s’approvisionner de produits de consommation courante aussi longtemps que l’armée israélienne peut continuer l’opération contre les tunnels de la terreur. « Notre guerre n’est pas contre le peuple », a dit l’officiel.

Ce Midi le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a appelé  Israël et le Hamas à prolonger la trêve humanitaire au-delà des 12 heures prévues. Fabius a fait ces commentaires après une rencontre avec les ministres des Affaires étrangères de Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Qatar, la Turquie et les États-Unis,  « Nous voulons un cessez le feu permettant de répondre aux exigences de sécurité israéliennes et aux demandes palestiniennes pour le développement économique et la question de l’accès à la bande de Gaza  » a dit Fabius.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Philippe Hammond a déclaré que le cessez-le-feu est nécessaire maintenant pour éviter la perte de vies humaines. » Hammond espère que le cessez-le feu durera « 24 ou 48 heures, jusqu’à ce que nous atteignons le niveau de confiance qui permettra aux parties de s’asseoir et de discuter des problèmes posés. »

Ce Matin à 08 heures le cessez le feu humanitaire est entré en vigueur pour 12 heures.Depuis le silence a été enregistré des deux côtés. Les Gazaouis ont utilisé ce temps à faire des provisions de première nécessité et a extraire les corps dans les ruines des bâtiments.

Pendant ce temps, l’armée israélienne démolit les tunnels de la terreur. Une source militaire, ajoute que les troupes sont encore dans la région et aident à apporter de l’aide humanitaire à la population civile dans la bande de Gaza.

Laisser un commentaire