Où les juifs de France doivent-ils vivre? « En Israël », lance Benjamin Netanyahu. « En France », rétorque François Hollande. C’est durant la conférence de presse du Premier ministre israélien à Paris qu’a eu lieu cette scène inattendue.

Où les juifs de France doivent-ils vivre? La question a fait l’objet d’un échange mercredi entre les dirigeants français et israélien. « Venez en Israël! », a plaidé Benjamin Netanyahu. « La place des juifs de France, c’est d’être en France », lui a répondu François Hollande.

En visite à Paris, le Premier ministre israélien a été interrogé lors d’une conférence de presse conjointe par un journaliste sur le climat d’antisémitisme en France. Après avoir souligné la « détermination », la « tolérance zéro » des autorités françaises à l’égard des actes antisémites, Netanyahu a rappelé en souriant: « En ma qualité de Premier ministre d’Israël, je le dis toujours aux juifs où qu’ils soient: venez en Israël et faites d’Israël votre chez vous ».

« La place des juifs de France est en France »
Le chef de l’Etat français a alors pris la parole pour une mise au point. « Benjamin Netanyahu dit ‘Bienvenue aux juifs de France’, s’ils veulent s’installer en Israël, je le comprends », a d’abord expliqué Hollande. « Mais la place des juifs de France, s’ils en décident, c’est d’être en France, de travailler en France, de vivre en France, à condition qu’ils soient pleinement en sécurité », a t-il poursuivi.

« Lorsqu’un citoyen, parce qu’il est juif, est mis en cause dans sa sécurité, c’est toute la République qui est agressée », a défendu le président. « Il y a de l’antisémitisme, nous devons le pourchasser, le poursuivre, l’éradiquer. »

François Hollande a tenu à rassurer ses compatriotes. La sécurité est une de ses priorités. « C’est avec la même volonté que nous les protégeons et que nous mettons hors d’état de nuire ceux qui les menacent ou qui les agressent. »

90 000 juifs ont déjà quitté la France en 60 ans
Entre 350 000 et 500 000 juifs vivent en France, selon diverses estimations. Depuis la création de l’Etat hébreu, en mai 1948, plus de 90.000 juifs ont quitté la France pour Israël.

Selon des statistiques du ministère israélien de l’Intégration, l’immigration juive en Israël à partir de la France a enregistré une légère baisse en 2012 malgré la hausse des actes antisémites. 1.331 personnes de France ont immigré en Israël entre janvier et août 2012, contre 1500 pour la même période de l’année 2011, soit une diminution de quelque 11%.

La « Loi du retour » israélienne accorde automatiquement la nationalité aux juifs qui viennent s’installer en Israël. Des non-juifs peuvent en bénéficier si leur conjoint ou un de leurs parents est d’origine juive.

l’express.fr

Laisser un commentaire