Les autorités israéliennes ont annoncé mardi avoir arrêté un Palestinien soupçonné d’être impliqué dans l’enlèvement et le meurtre en juin de trois adolescents israéliens, qui a déclenché une escalade de violence et le conflit entre Israël et le Hamas.
Houssam Kaouasme, un résident de la ville d’Hebron en Cisjordanie âgé de 40 ans, a été arrêté le 11 juillet pour son implication présumée dans le meurtre des Israéliens Gil-Ad Shaer, Naftali Fraenkel et Eyal Yifrah, disparus le 12 juin et retrouvés morts deux semaines plus tard.

Détruire sa maison en guise de punition

L’arrestation du Palestinien a été rendue publique mardi dans un document relatif à l’affaire du triple meurtre dans lequel il est évoqué la possibilité de détruire sa maison ainsi que celle des deux autres suspects – toujours en fuite – comme mesure punitive. Les avocats de Houssam Kaouasme n’étaient pas joignables dans l’immédiat.
Selon le document, le Palestinien aurait avoué avoir aidé à organiser l’enlèvement en s’assurant le soutien financier du Hamas et en achetant des armes qu’il aurait ensuite fournies à ses deux complices pour qu’ils mènent l’attaque.

Deux complices nommés par Israël

Houssam Kaouasme a également aidé à enterrer les trois victimes dans un lopin de terre qu’il avait acheté quelques mois plus tôt, peut-on lire. Les deux autres suspects nommés par Israël sont Marouan Kaouasme et Amar Abou Aycha.

lefigaro.fr

Laisser un commentaire