L’inversion de la réalité qui enracine l’antisémitismeArticle Précédent
Forte reprise du Tourisme en Israël grâce aux Fêtes JuivesArticle Suivant

9 nouvelles start-up à Ashdod :TheHive

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
9 nouvelles start-up à Ashdod :TheHive

Municipalité d’Ashdod
Bureau du porte-parole
Département des relations publiques

Le 23 elloul 5774
18 septembre 2014

Référence : 9819

La semaine dernière (9 sept. 14), s’est achevée la seconde session de la Ruche des entrepreneurs d’Ashdod, TheHive par Gvahim, avec 9 nouvelles entreprises, qui ont présenté leurs nouvelles activités, au cours d’un événement réjouissant, en présence d’investisseurs, d’hommes d’affaires et d’entrepreneurs. A l’événement ont pris part également le ministre de l’Agriculture, le député Yaïr Shamir, du ministre du Tourisme, Stas Misezhnikov, du préposé à l’éducation et à l’industrie de la municipalité d’Ashdod, M. Yéhouda Frankel, et du directeur du département du développement de l’industrie, le docteur Smadar Itskovitz.

La seconde session de la Serre des entrepreneurs d’Ashdod, qui s’est tenue la semaine dernière, a obtenu un succès vertigineux avec pas moins de neuf nouvelles entreprises de type startup. M. Tal Kelem, le directeur de la ruche pour l’association Gvahim, a rapporté que le projet de la ruche, avec la collaboration du fonds JNF-UK et de la municipalité d’Ashdod, dure depuis six mois et se singularise par un espace de travail commun, des mentors d’affaires, des conseillers professionnels, des ateliers, des événements et ainsi de suite. Une partie des entreprises participent au programme Google Launchpad.

La Serre des entreprises se situe au centre d’Ashdod, dans un immeuble moderne et élevé avec vue sur la mer, dans des bureaux spacieux et colorés très motivants. Les entrepreneurs sont principalement des habitants d’Ashdod et de la région, «mais il y a aussi chez nous des entrepreneurs de Tel-Aviv au Nord, de Jérusalem, de Petah-Tikva et autres», dit Kelem, en ajoutant : «Nous sommes intéressés en premier lieu à apporter notre aide à des entrepreneurs qui sont nouveaux immigrants (moins de dix ans en Israël), et résidents de retour, mais nous acceptons dans ce projet également des entrepreneurs natifs du pays, et, pour finir, nous sélectionnons les entrepreneurs pour ce projet en fonction de la qualité de l’idée et de l’équipe».

Kelem révèle : «Nous sommes en train d’auditionner les candidats pour le prochain programme, qui sera développé en novembre 2014, et c’est maintenant qu’il faut déposer sa candidature. Nous sommes à la recherche d’entrepreneurs early seed, du stade de l’idée et jusqu’aux entrepreneurs, qui ont un produit prometteur mais qui ne sont pas encore parvenus à la phase du recrutement. D’après l’expérience du passé, nous nous attendons à de nombreuses demandes et nous serons heureux de rencontrer toutes les personnes intéressées afin de sélectionner les projets dignes d’intérêt et les plus adaptés au programme

La semaine dernière s’est tenu à Ashdod un concours entre les entrepreneurs, sous l’égide du ministre de l’Agriculture, Yaïr Shamir, de l’ancien ministre du Tourisme, Stas Misezhnikov, du préposé à l’éducation et à l’industrie, M. Yéhouda Frankel, et du directeur du département de l’industrie, le docteur Smadar Itskovitz. Ont présidé au jury de la compétition : Yizhar Shaï (investisseur et associé au fonds financier d’entreprise Canaan Partners), Shely Hod Mouyal (iAngels), Alon Lifshitz (associé au fonds financier d’entreprise Blumberg), Assaf Guilad (correspondant high-tech de Kalkalist), David Moshé (entrepreneur systématique qui investit dans un nombre incalculable de sociétés).

Moran Bar (cofondatrice et directrice générale du site GeekTime, blog de la technologie et des start-up le plus grand d’Israël) a dirigé et présenté les entrepreneurs entrés en lice, et a elle-même été choisie comme l’une des cent femmes de la technologie en Europe (Top 100 Women In Tech In Europe).

Les entrepreneurs gagnants sont :

Aimo +, Snappers, Libra@Home, mCap, Smart Springs, HappyMama, Vishler, Lesoons.

La liste des start-up sélectionnées peut servir d’exemple pour les prochains jeunes entrepreneurs, ce qui s’exprime par la faculté de créativité, les capacités technologiques, la bonne compréhension du marché et des processus qui touchent le public des consommateurs en Israël et en général. Tout entrepreneur peut indéniablement incarner une histoire particulière sujette à un article en soi, mais il s’agit surtout le parcours personnel des personnes qui se trouvent derrière ces entrepreneurs.

Cordialement

Edi Benhamou
Porte-parole de la municipalité

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël