L’alya de France est-elle vraiment bienvenue...Article Précédent
Le sens profond des 4 espèces ! Par le Rav Menahem Altabé   Article Suivant

Na’am : un projet unique à Ashdod !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Na’am : un projet unique à Ashdod !

Le 12 tichri 5775 /06 octobre 2014
Référence : 9833

On s’enrôle à Na’am

Na’am (initiales de : «se mettre sur les rails»), projet unique développé à Ashdod, avec la collaboration de plusieurs  responsables de la ville, est destiné à encourager des jeunes de plus de 18 ans, dont la décision de l’enrôlement à l’armée n’a pas encore été prise, à se choisir un parcours au terme duquel ils s’inséreront dans un lieu adéquat. Cette semaine s’est tenue la cérémonie de clôture pour les élèves de la première promotion. Treize jeunes ont déjà reçu leur convocation militaire et certains ont l’intention de servir dans des unités d’élite.

unnamed

Plusieurs éléments déterminants sont signataires du projet de Na’am, à Ashdod, et, à la cérémonie de clôture de la première promotion, les participants avaient de bonnes raisons d’être encouragés par la réussite déconcertante, à la vue de ces jeunes et de leurs parents enthousiasmés par la formation qu’ils ont amorcée, et par l’opportunité nouvelle qui leur a été ouverte en vue de la planification de leur avenir. Ethy Lougassy, la directrice du Centre pour un service effectif à Ashdod, a félicité les personnes dynamiques engagées et est déjà en train de mettre au point les activités pour de nouveaux groupes.

Ethy raconte que le programme en soi a démarré cette année, au mois d’avril. Dans un premier temps, un tri a été fait entre les jeunes qui ont fait part de leur motivation pour le programme et l’enrôlement à l’armée. Les jeunes ont été sélectionnés sur de longues listes, ont suivi des entretiens en présence de leurs parents et la première promotion a ainsi vu le jour. Dans un deuxième temps, après la formation du groupe, des ateliers de travail se sont tenus afin de préparer et former les jeunes en vue de leur enrôlement. «Nous avons tenu dix séances et, pendant environ deux mois, nous avons travaillé sur la stabilité individuelle de chacun des membres du groupe. Nous avons appris comment affronter des défis, nous mesurer aux difficultés de l’enrôlement, de l’assiduité, de l’acceptation de l’autorité et de la discipline, ainsi que de la volonté de s’engager dans le processus et de l’enrôlement», déclare Mme Lougassy.
unnamed (1)

Le programme, comme précité, est unique et innovant dans son genre en Israël et le secret de sa force réside dans la coopération étroite entre les responsables de différentes structures. Le Centre pour un service effectif de l’administration pour l’éducation de la municipalité d’Ashdod, a dirigé le programme en concertation avec le Bureau du recrutement, le ministère de la Défense et la police d’Israël, tandis que le commissaire principal, Noam Shekel, commandant du commissariat d’Ashdod, s’est personnellement attelé à la tâche. Ce n’est pas par hasard que le nom du programme Na’am rappelle celui du commandant du commissariat d’Ashdod qui a fait montre de beaucoup d’empressement et de son consentement profond et a investi de son temps et de son énergie pour le lancement de cet important programme. «Noam a tout de suite répondu à ma requête et à consacré des journées entières de son agenda afin de promouvoir le projet», rapporte Mme Lougassy, avec beaucoup de déférence tout en soulignant : «Il s’agit pour lui d’un projet qui représente une montée d’un cran par rapport à d’autres programmes dans lesquels il est impliqué, et tout cela pour le traitement d’une jeunesse dont le statut n’est pas simple.»

Cette semaine s’est tenue une cérémonie de clôture émouvante pour le projet Na’am – se mettre sur les rails – avec la participation des élèves et de leurs parents. A cette cérémonie étaient présents toutes les parties prenantes : le commissaire principal Noam Shekel, commandant du poste de police d’Ashdod ; Dalya Yanko, bras droit du président du département sécuritaire et social, et présidente de l’unité de la préparation pour Tsahal au ministère de la Défense, qui répond toujours favorablement au développement de projets nouveaux destinés à la jeunesse, et qui investit énormément en faveur de ce programme ; la chef d’escadron Ziva Weizman, commandante adjointe du bureau de recrutement, qui s’investit énormément ces deux dernières années par de nombreuses actions de grande ampleur au sein de la ville d’Ashdod ; M. Danny Klein, directeur du département de la division supérieure de l’administration pour l’éducation, qui a déclaré : «Des projets de ce type montrent que nous portons notre regard sur chacun individuellement et que nous ne renonçons à aucun ni à aucune» ; le lieutenant colonel Yovel (de réserve), modérateur du ministère de la Défense qui a dirigé et accompagné le groupe tout au long des réunions et a montré son implication profonde envers les jeunes.

  1. Arié Maïmon, directeur de l’administration pour l’éducation qui dirige le secteur et voit de l’importance dans la promotion de chacun des jeunes de la ville, qui a été contraint de s’absenter de la cérémonie en raison de sa présence à un enterrement, a félicité les parties prenantes et les actes de coopération entre les différents corps de métier. Lougassy, qui a dirigé la cérémonie, a été très émue par les compliments qui pleuvaient de la part de tous les associés et les participants à la cérémonie en faveur d’Ashdod et des ses actions pour la jeunesse. «Je suis émue ce soir à l’idée que vous endosserez bientôt l’uniforme et je tiens à vous dire quelques mots : Je suis certaine que vous réussirez. Vous n’avez pas été sélectionnés en vain, vous disposez de toutes les capacités requises pour réussir et vous mesurer. Les matières du bac, les études et l’apprentissage d’un métier, il est toujours possible de les compléter, mais l’armée, si on laisse passer l’occasion, c’est fini ! C’est une expérience… c’est un don de soi… » Elle a ajouté et insisté : «Toute tâche que vous endosserez est importante pour l’armée ! Faîtes-le le mieux possible et lorsque vous l’aurez accomplie parfaitement, vous réussirez dans tout ce qui se présentera par la suite dans la vie…» Elle a achevé par la demande suivante : «N’oubliez pas de m’envoyer une photo de vous en uniforme…»

L’un après l’autre, les treize jeunes, tous issus de la première promotion, sont montés sur le podium et ont reçu leur convocation à l’armée des mains de la commandante adjointe du bureau de recrutement. Tous ont reçu un sac empli de matériel pour l’armée, offert par le Centre pour un service effectif de la municipalité d’Ashdod. Il ne restait plus aux parents qu’à immortaliser l’instant avec émotion.

Cordialement

Eddy Benhamou
Municipalité d’Ashdod
Bureau du porte-parole
Département des relations publiques

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël