Des dizaines de millions détournés – 15 personnes arrêtées lors d’une perquisition de la police dans des entrepôts à Ashdod.

detournement de fondsPlus de 15 suspects ont été arrêtés ce matin, suite à des soupçons de blanchiment d’argent, d’abaissement de valeur de marchandise, de falsification, de contrebande aggravée, et plusieurs autres infractions qui ont coûté à l’Etat plus de 30 millions de shekels !

Ces infractions attribuées aux suspects ont été commises depuis le port d’Ashdod, et découvertes après d’intenses investigations de 200 policiers de l’Unité Lahav 433, qui ont perquisitionné ce matin les domiciles des suspects. Il convient de noter que les suspects n’ont pas de connexion avec le port ou avec les employés du port, mais avec des importateurs qui ont fait des fausses déclarations sur des produits qu’ils importaient depuis le port d’Ashdod.

La division des enquêtes et du renseignement Lahav 433 et l’autorité fiscale continuent d’opérer dans les ports, et exposent aujourd’hui une affaire de présomption de fraude et de blanchiment d’argent à grande échelle dans le port d’Ashdod.

Les détenus sont soupçonnés de s’être réunis et d’avoir réalisé pendant des années des délits de contrebande et d’abaissement de valeur de l’alcool qu’ils importaient, par l’intermédiaire d’une chaîne de sociétés à travers le monde pour déguiser leurs infractions.

La perquisition de ce matin s’inscrit dans le cadre de la lutte pour l’élimination des activités criminelles dans les ports. Elle résulte des vastes activités de renseignement et d’enquêtes dans le port d’Ashdod, qui ont abouti à l’exposition de graves soupçons de corruption dont l’enquête a été achevée après la formulation de preuves contre plusieurs personnes impliquées. L’unité Lahav 433 et la force opérationnelle des ports maritimes continuent leurs activités secrètes de renseignement dans le périmètre du port, dans le cadre d’une équipe d’enquête commune avec les enquêtes des douanes et des taxes de Tel-Aviv et du Centre, et les enquêteurs douaniers d’Ashdod qui ont commencé à enquêter sur l’affaire.

detournement de fonds2Depuis quelque temps, les unités agissent secrètement dans les entrepôts du port d’Ashdod en utilisant des outils technologiques avancés, et enquêtent aussi en Europe,  dans le cadre de la coopération internationale entre les organismes légaux.

L’enquête est menée en collaboration avec la division du renseignement, l’unité centrale Lakhsih du District Sud, les Enquêtes des douanes et des taxes de Beer-Sheva et l’unité Yahalom de l’autorité fiscale, l’autorité d’interdiction du blanchiment d’argent, le département juridique national des dossiers douaniers de l’autorité fiscale, et la magistrature du district sud.

Voici comment fonctionnait la fraude :

Selon les soupçons, plusieurs suspects, entre autres, par l’intermédiaire d’autres personnes, cherchaient à s’assurer le contrôle des sociétés importatrices d’alcool en Israël, d’un entrepôt proche du port d’Ashdod, et d’une société privée de dédouanement, et ce afin de falsifier la valeur de la marchandise riche d’impôts importée de l’étranger et stockée dans les entrepôts, de sorte que la valeur indiquée soit sensiblement inférieure à la valeur réelle. Ils ont donc payé des frais de douane réduits, tout en dissimulant les bénéfices générés, grâce au blanchiment d’argent. Plus tard, ils ont passé en contrebande la marchandise en dehors du port, sans payer aucune taxe…

sources : ashdod10, Shimon Yaish, 2/3/2015

Laisser un commentaire