La Histadrut, principal syndicat israélien, annonce jeudi 12 mars 2015, une grève générale des secteurs privés et publics dans le Sud du pays, de 10h00 à 14h00.

Les ports d’Ashdod et d’Eilat, les tribunaux, la Poste, les mairies, la National Insurance Institute, Paz, Delek, Sonol, la compagnie nationale de bus Egged, l’Université Ben Gurion , l’Université ouverte, toutes les usines d’Israel Chemicals, Perrigo,  se trouveront en grève totale.

Bezeq et l’Israel Electric Corp. ont annoncé des coupures de téléphone et d’électricité.

À quelques jours des élections, la Histadrut accuse le gouvernement de Benjamin Netanyahu de négliger la région du Sud, où le chômage atteint jusqu’à 20 % dans certaines villes, et demande au Premier ministre de forcer l’entreprise à annuler la suppression de 280 postes. Israel Chemicals a planifié son plan social malgré un bénéfice net de 3 milliards de shekels (701 M€) en 2014.

http://www.econostrum.info

Laisser un commentaire