Dès la semaine prochaine, avant la fête de pessah, les policiers vont commencer a sanctionner un certain nombres d’infractions commises par les conducteurs de vélos électriques.

Les vélos électriques ont longtemps été moyen de transport légitime, pour les personnes n’ayant pas le permis de conduire. Ils sont maniables, transportables, permettent de gagner du temps dans les embouteillages, pas de problème de stationnement et l’avantage de profiter de circuler a l’air libre dans notre belle ville.

A partir de la semaine prochaine, les policiers chargés de la circulation appliqueront aux vélos électriques les mêmes lois qu’aux voitures et deux roues motorisés.

Les amendes commencent à partir de 250 NIS pour ceux qui roulent sans casque.
Pour ceux qui roulent sur les trottoirs qui ne sont pas des pistes cyclables se verront recevoir des amandes de 500 sh et pour ceux qui parlent sur un téléphone mobile, ou qui ne respectent pas la couleur des feux de signalisation l’amande sera de 1000 sh tout comme les conducteurs de véhicules à moteur. Des avertissements pourront être donné.

La loi interdit de conduire un vélo électrique à plus de 25 km/h, elle interdit aussi l’usage d’un vélo électrique a un enfant de moins de 14 ans.

Soyez prudent et ouvrez l’oeil !!!

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire